Hand - C1 (H) - Montpellier tenu en échec en Biélorussie en Ligue des champions

·1 min de lecture

Le MHB, qui avait la dernière possession, doit se contenter du partage des points face au Meshkov Brest (31-31) mercredi, mais conserve sa place de leader. Tenu en échec mercredi chez la lanterne rouge en Biélorussie par le Meshkov Brest (31-31), Montpellier a donc mis fin à sa formidable série de sept succès d'affilée en Ligue des champions. lire aussi Le classement du groupe A Pour sa dernière sortie européenne de l'année, le MHB a pourtant parfaitement négocié son entame de match, faisant la course en tête pratiquement tout le premier acte, grâce à la belle efficacité de ses deux Suédois (5 buts pour Karl Wallinius, 6/6 pour Lucas Pellas, 13 au total) et la solidité de Marin Sego dans les cages (6 arrêts). Dans une rencontre sans temps mort, Montpellier a creusé une première fois l'écart (15-18) avant de voir son avance fondre avant la pause. Seulement 14 joueurs alignés par Montpellier Dommage, car avec seulement 14 joueurs sur la feuille de match (entre les problèmes de visas de Bataille et Berthier et les blessures de Bonnefoi, Duarte ni Simonet), les hommes de Patrice Canayer commençaient à accuser le coup physiquement et multiplier les erreurs techniques. Les partenaires de Baptiste Bonnefond, très bon face à ses anciens partenaires (6 buts, 2e buteur de Brest derrière Vailupau, 9 réalisations) en profitaient pour prendre les devants, avant d'encaisser un 3-0 dans le money time. Le Meshkov Brest, qui n'a pas remporté la moindre rencontre chez lui, trouvait toutefois les ressources nécessaires pour priver le leader héraultais (31-31) d'un huitième succès.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles