Hand - C1 (H) - Nantes élimine Veszprem et rejoint le PSG au Final Four de la Ligue des champions

·2 min de lecture

Battu à Veszprem jeudi en quarts de finale retour de la Ligue des champions (32-30), Nantes se qualifie pour le Final Four de Cologne (12-13 juin) grâce à sa victoire à l'aller (32-28). Incroyable HBC Nantes ! Tombeur mercredi du géant hongrois de Veszprem (défaite 30-32 après la victoire 32-28 à l'aller), le club de Loire-Atlantique va disputer son deuxième Final Four de Ligue des champions, les 12 et 13 juin à Cologne. Lors de l'édition 2017-2018, il avait fini par s'incliner en finale face à Montpellier (26-32).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Dans « l'enfer rouge » d'une salle chauffée à blanc par 5 000 spectateurs, le HBC a entamé le match en fanfare avec un break de trois buts après 11 minutes de jeu grâce à un Eduardo Gurbindo de feu, avant que Veszprém ne retrouve le fil de son jeu. Les Hongrois élevaient alors leur niveau grâce notamment au réalisme de Petar Nenadic, l'un des hommes forts de Veszprém en première période tandis que le HBC souffrait en attaque. À la pause, Veszprèm menait 18 à 15. lire aussi Le film du match Plus offensif à la reprise et avec un Cyril Dumoulin arrivé dans les buts à la place de Nielsen, le HBC reprenait l'avantage dès la 40e minute avant de le laisser de nouveau filer tandis que l'ambiance montait d'un cran dans la salle et que le suspens devenait insoutenable. Revenus dans la partie avec un Nielsen de nouveau dans la cage, les Nantais parvenaient à maîtriser les attaques adverses, conservant sur le fil leur avantage, portés par de bons Balaguer (6/7), Gurbindo (5/7) et Pechmalbec (5/6).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Comme en 2018, Nantes retrouvera au Final Four le PSG, qui a éliminé le champion en titre Kiel mercredi (34-28, 29-31 à l'aller). Les deux autres candidats à la couronne seront Aalborg et le vainqueur du duel de jeudi soir entre le grand favori Barcelone et le Meshkov Brest (33-29 à l'aller).