Hand - C1 (H) - Paris a noyé Porto en Ligue des champions

·2 min de lecture

Grâce à une première période exceptionnelle (18-4 à la pause), le PSG a écrasé Porto jeudi en Ligue des champions (33-19). Assis sur les fesses, Vincent Gérard a levé victorieusement les bras après avoir détourné un tir ouvert de Diogo Branquinho. C'était son onzième arrêt en 26 minutes (à 79 %...), Paris menait 15-3 contre Porto et la fessée n'était pas encore terminée. Le PSG a écrasé le champion du Portugal jeudi (33-19) grâce à une première période en forme de chef-d'oeuvre défensif : 18-4 ! Il a égalé le record du plus petit nombre de buts encaissés sur une mi-temps dans l'histoire de la Ligue des champions (depuis 1993). Une défense intraitable Porto est pourtant une bonne équipe, qui a tenu en échec le Barça juste avant la trêve (33-33), qui a battu Flensburg (28-27) et qui avant la partie pointait à égalité de points avec le PSG. Mais elle n'a jamais vu le jour à Coubertin, malgré le soutien d'une centaine de bruyants supporters portugais. La défense parisienne l'a complètement étouffée, l'obligeant à concéder des balles perdues à la pelle et à prendre des tirs difficiles que Gérard lisait comme dans un manuel scolaire. À partir de la 14e minute (7-3), les Dragons ont passé un quart d'heure entier sans marquer... Et les Parisiens, impitoyables, se sont goinfrés en contre-attaque (18-3, 29e). Soucieux de préserver ses troupes à trois jours d'un match de Championnat important contre Saint-Raphaël, dimanche, l'entraîneur parisien Raul Gonzalez a largement fait tourner son effectif en seconde période. Ce qui a permis à Porto de limiter le désastre. Le PSG est toujours 4e du groupe B mais revient à un point de Veszprem (3e) et à deux du Barça (2e), tous deux battus lors de cette 7e journée. Jeudi prochain, les hommes de la capitale retrouveront des Portistes qui, sur leurs terres, auront à coeur d'afficher un autre visage. lire aussi Ligue des champions : résultats et classement

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles