Hand - C1 (H) - Le PSG a mis «beaucoup d'intensité» pour battre Nantes en Ligue des champions

L'Equipe.fr
Alors qu'ils avaient cassé le rythme au match aller à Nantes (26-26), les Parisiens ont cette fois élevé le tempo pour faire craquer le "H" (35-28) en huitième de finale retour.

Alors qu'ils avaient cassé le rythme au match aller à Nantes (26-26), les Parisiens ont cette fois élevé le tempo pour faire craquer le "H" (35-28) en huitième de finale retour.Luka Karabatic (pivot du PSG, victorieux de Nantes en huitièmes de finale de la Ligue des champions) : «On a essayé de mettre du rythme, de jouer rapidement, et c’est ce qu’on a réussi à faire. Ce rythme élevé nous a permis de l’emporter. C’était un match physique. Il y a vraiment eu beaucoup d’intensité des deux côtés du terrain, en montées de balle il n’y avait quasiment jamais de temps mort. Il y a eu de l’engagement, de l’intensité, c’était un gros combat, on sort vidés. On savait qu’il fallait être attentif. En première mi-temps, peut-être qu’à un moment donné on s’est un petit peu affolé, alors qu’il n’y avait pas de raison, même quand ils ont pris deux buts d’avance. À ce moment-là, on a réussi à retrouver un peu notre calme, à poser notre jeu, pour passer devant à la mi-temps. Cela nous a fait du bien. En seconde période il fallait appuyer sur l’accélérateur, profiter du public qui nous poussait pour faire un écart, et on y est parvenu. On a bien maintenu ce petit matelas jusqu’à la fin. On est vraiment heureux d’avoir gagné ce huitième de finale et de pouvoir continuer dans cette grande compétition.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages