Hand - C1 (H) - Le PSG qualifié pour le Final Four de la Ligue des champions aux dépens de Szeged

L'Equipe.fr
Malgré le match nul concédé face à Szeged samedi soir (30-30), le Paris-Saint-Germain s'est qualifié pour le deuxième Final Four de Ligue des champions de son histoire. Les Parisiens avaient gagné le match aller en Hongrie avec trois buts d'avance (27-30).

Malgré le match nul concédé face à Szeged samedi soir (30-30), le Paris-Saint-Germain s'est qualifié pour le deuxième Final Four de Ligue des champions de son histoire. Les Parisiens avaient gagné le match aller en Hongrie avec trois buts d'avance (27-30).Pour la deuxième saison consécutive, le Paris-Saint-Germain tient son Finale Four de Ligue des champions. Les coéquipiers de Nikola Karabatic ont concédé un match nul face aux Hongrois de Szeged samedi soir (30-30) mais les trois buts d'avance marqués lors du match aller leur offre le ticket pour le carré VIP de la première compétition européenne.Dès les premières minutes de la rencontre, les Hongrois ont montré qu'ils n'étaient pas venus pour visiter mais bien pour essayer d'effacer cette avance de trois buts et se qualifier. Le jeu développé par les coéquipiers de Richard Bodo et Zsolt Balogh était plus efficace, plus huilé que celui proposé sur leur terrain samedi dernier si bien que les Parisiens n'arrivaient pas à les distancer, au contraire. Suite à plus de six minutes sans marquer, le PSG est même rentré aux vestiaires mené d'un but (16-17 à la mi-temps).La deuxième période est repartie sur le même rythme avec une domination des Hongrois dans le jeu. La défense parisienne peinait à trouver des solutions, y compris les deux gardiens, Thierry Omeyer et Gorad Skof. A la 44e minute, les Hongrois étaient même qualifiés pour le Final Four grâce à leur première avance de +4 depuis le début de la rencontre (21-25).Mais c'est aussi le moment où Luka Karabatic et ses coéquipiers ont resserré les rangs en défense et où les deux gardiens se sont mis à briller (trois arrêts décisifs pour Omeyer et un sur penalty pour Skof). À leur tour les Hongrois ont passé 14 minutes sans marquer un seul but pendant que Mikkel Hansen, Luka Stepancic et Jesper Nielsen s'occupaient de creuser l'écart. Le match nul arraché par Szeged ne pouvait que temoigner de l'intensité de la rencontre mais restait insuffisant pour les Hongrois.Les Parisiens rejoignent les Espagnols du Barça et les Macédoniens du Vardar. La place restante se jouera dimanche entre Montpellier et Veszprem (18h30). Les Hongrois ont remporté le match aller chez eux avec trois buts d'avance (26-23).Le programme

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages