Hand - C2 (H) - Aix, Nîmes et Toulouse veulent composter leur billet pour la phase de groupes de la Ligue européenne

·1 min de lecture

Après des résultats favorables au match aller, Aix, Nîmes et Toulouse peuvent se qualifier mardi pour la phase de groupes de la Ligue européenne (C2) et rejoindre Nantes, directement qualifié. C'est le dernier obstacle avant la phase de groupes de la Ligue européenne (C2). Nîmes, Toulouse et Aix, les trois clubs français engagés sont en ballotage favorable, mardi, au deuxième tour retour de la compétition, et peuvent espérer rejoindre Nantes, directement qualifié pour les poules. Coup d'envoi des trois matches à 18h45. Après douze heures de voyage, les Nîmois sont arrivés tard dimanche soir en Russie, où ils affronteront le CSKA Moscou (19h45, heure locale). Privé de Michaël Guigou (malade), le club gardois a cependant les moyens de défendre son avance de sept buts conquise au match aller (36-29). Coleaders du Championnat avec le Paris Saint-Germain, Quentin Minel et ses coéquipiers ont remporté leurs quatre matches officiels depuis le début de la saison. Toulouse défend son avance en Suède À la même heure chez les Suédois de Malmö, Toulouse sera dans la même situation, nanti d'un matelas de six buts (30-24 à l'aller). Mal en point en Starligue (dernier avec zéro point), le Fenix semble chaque fois renaître au rendez-vous de l'Europe. Aix sera le seul club français à recevoir lors de ce match retour, après avoir obtenu le nul en Norvège sur le parquet d'Arendal (27-27). Depuis leur défaite à Chambéry jeudi (26-30), après un long voyage et deux matches en 48 heures, les hommes de Thierry Anti ont eu cinq jours pour se remettre d'aplomb.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles