Hand - C2 (H) - Nîmes arrache un match nul au Danemark en Ligue européenne

·3 min de lecture

Nantes a ramené un nul précieux de son déplacement au Danemark contre GOG (29-29) lors de la 5e journée de Ligue européenne. Victoire pour Nîmes et Toulouse, défaite pour Aix. Mickael Robin a bien fait de ne pas mettre un terme à sa carrière à l'intersaison et de répondre favorablement à la demande du HBC Nantes. Ce mardi soir, le gardien de 36 ans a été le parfait relais d'Emil Nielsen (4 arrêts sur 20 tirs) dans les buts nantais contre GOG : le dernier de ses 12 arrêts du soir (sur 25 tirs, soit 48 %), devant l'intenable Simon Pytlick (7/12 aux tirs) a permis au ''H'' de ne pas rentrer du Danemark avec une défaite mais un précieux match nul (29-29) dans le groupe B de la Ligue Européenne (5e journée).

Pourtant les hommes d'Alberto Entrerrios ont eu largement le match en main (16-14 à la pause ; 20-24, 17e) mais un peu de précipitation et des occasions ratées ont remis les Danois dans le jeu, une lucarne de Pytlick à 30 secondes du terme donnant quelques sueurs froides aux Français (29-28). L'inoxydable Kiril Lazarov (5/8) a signé un précieux but à dix secondes du terme, avant que Robin, donc, ne sauve le nul face à une formation pourtant dominée à l'aller à l'« rena ». (27-24). Après cette 5e journée, Nantes (3 v. 1 n., 1 d.) est troisième derrière Lemgo et GOG mais à égalité de points avec les Danois. Sanad porte Nîmes contre Tatabanya Dans le groupe D, Nîmes a battu les Hongrois de Tatabanya (24-22 ; 11-9 à la pause) avec notamment une belle prestation de son gardien Teodor Paul (14 arrêts sur 37 soit 38 %). Côté joueurs de champ, Mohamed Sanad s'est totalement retrouvé (10/15 aux tirs dont 5/6 pen.), bien aidé par Mathieu Salou (7/13). Retrouvailles le 7 décembre en Hongrie. Avec ce troisième succès (3/1/1) face à la lanterne rouge du groupe (1/0/4), les hommes de Franck Maurice sont leaders du groupe. Dans le groupe C, Aix est revenu de Sävehof avec une défaite (33-31 ; 18-14 à la mi-temps) et ce malgré les 8 réalisations (sur 13 tirs) de Kristjansson, épaulé par Mathieu Ong (4/6) et Nicolas Claire (4/6). Mais dans les buts suédois, le gardien danois Bertram Obling s'est montré solide (17 arrêts) comptant à lui seul plus d'arrêts que la paire d'Aix Romero-Zahaf (9 arrêts). Qui plus est, Elias Ellefsen (10/17 dont 5/5 pen.) a causé bien des soucis à la défense française. Déjà dominée à l'aller dans sa salle par les Suédois (25-30), l'équipe de Thierry Anti est dernière du groupe (0 v., 1 n., 4 d.), justement mené par Sävehof. Toulouse se balade face à Presov Enfin, Toulouse recevait Presov, dernier du groupe A avant cette 5e journée. Dès la pause, le match était plié (18-9), les Slovaques n'inscrivant que deux buts dans les 16 premières minutes (9-2). Au retour des vestiaires, Toulouse a géré pour s'imposer aisément (34-19) et décrocher un second succès. Retour le 7 décembre en Slovaquie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles