Hand - ChE (F) - Euro 2018 : Laurisa Landre va déjà quitter les Bleues

L'Equipe.fr
L’Equipe
Laurisa Landre, qui a rejoint les Bleues à Nantes mercredi, ne restera pas dans le groupe : trop juste physiquement, elle quittera ses équipières après le match face au Danemark.
Laurisa Landre, qui a rejoint les Bleues à Nantes mercredi, ne restera pas dans le groupe : trop juste physiquement, elle quittera ses équipières après le match face au Danemark.

Laurisa Landre, qui a rejoint les Bleues à Nantes mercredi, ne restera pas dans le groupe : trop juste physiquement, elle quittera ses équipières après le match face au Danemark. À peine arrivée, déjà repartie. En phase de reprise après sa blessure au genou, Laurisa Landre avait été appelée mercredi par Olivier Krumbholz pour passer des tests physiques, et voir dans quelle mesure la pivot pouvait éventuellement intégrer les seize avant Paris. Mais la joueuse de Toulon St-Cyr est encore trop juste selon le staff des Bleues : elle quittera donc le groupe dès vendredi, avant le duel face à la Suède (samedi à 15 heures). Le calendrier du 2e tour La veille, le sélectionneur avait fait savoir qu'il était satisfait de la prestation ses trois pivots, Béatrice Edwige, Astride N'Gouan et Pauletta Foppa. La première constitue le socle défensif des Bleues, et a été la joueuse la plus utilisée - et de loin - lors du tour préliminaire (2h12 de jeu sur les trois premiers matches). N'Gouan, appelée à prendre du galon lors du tour principal pour faire souffler la titulaire, et Foppa, efficace en attaque lors de ses deux entrées (4/4), continueront donc à relayer Edwige au poste de pivot. 7 Béatrice Edwige, Astride N'Gouan et Pauletta Foppa ont inscrit sept buts en cumulé lors des trois premiers matches.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi