Hand - Coupe de la Ligue (H) - PSG - Coupe de la Ligue : «Pas une formalité» de remporter le trophée pour le PSG

L'Equipe.fr
Victorieux samedi contre Nantes (31-27) de la Coupe de la Ligue, la première de l'histoire du club, les Parisiens soulignaient la difficulté et la pression inhérentes au statut de favori.

Victorieux samedi contre Nantes (31-27) de la Coupe de la Ligue, la première de l'histoire du club, les Parisiens soulignaient la difficulté et la pression inhérentes au statut de favori.Luka Karabatic (pivot du PSG, victorieux de la Coupe de la Ligue aux dépens de Nantes) : «On était attendus au tournant, on a en général la position de favoris, ce n'est pas toujours facile à assumer, donc on est vraiment contents d'avoir remporté cette Coupe de la Ligue. Il y avait une grosse opposition. On a vu en Coupe d'Europe cette saison que les équipes françaises font partie du gratin, donc les compétitions nationales sont relevées. On est vraiment fiers d'avoir gagné ce trophée.On savait de quoi ils étaient capables. Nantes a bien débuté, mais on a réussi à rester calmes, à ne pas s'affoler, on a profité de notre expérience et, petit à petit, on les a fait craquer en seconde période, c'est ce qu'on arrive souvent à faire. C'est un bon scénario pour nous.»Luc Abalo (ailier droit du PSG) : «Déjà, on est contents pour l'histoire du club. Une défaite aurait été catastrophique, c'est ce à quoi j'ai pensé à la fin du match. Quand le public nous voit gagner, pour le regard extérieur, on ne se rend pas compte à quel point c'est difficile (de remporter un trophée).On a l'impression que, pour nous, c'est normal, comme on est favoris, c'est une formalité, mais ce n'est pas si facile que ça, surtout face à une équipe si talentueuse qui n'avait rien à perdre ; on n'était pas en position de force. On a su imposer notre jeu, cette confiance qu'on a depuis un moment.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages