Hand - D1 (H) - Le choc à Montpellier pas décisif pour le PSG en vue du titre ?

L'Equipe.fr
Avant le déplacement à Montpellier (20h45), en clôture de la 21e journée de Championnat, on voulait au PSG évacuer l'importance de ce résultat dans la course au titre, alors qu'une victoire le placerait sur la voie d'un troisième sacre de rang.

Avant le déplacement à Montpellier (20h45), en clôture de la 21e journée de Championnat, on voulait au PSG évacuer l'importance de ce résultat dans la course au titre, alors qu'une victoire le placerait sur la voie d'un troisième sacre de rang. Parce qu'ils sont «en danger un peu partout», glisse malicieusement Daniel Narcisse, les Parisiens ne feraient pas de ce déplacement à Montpellier un rendez-vous particulier. Malgré leur passif face au club héraultais (cinq défaites et un nul pour une seule victoire lors de leurs sept précédents déplacements en Championnat), malgré la fâcheuse habitude du MHB de les contrarier en Coupes, pas question de parler de revanche, et encore moins de tournant décisif pour le titre.«On ne se pose pas la question du meilleur scénario» (Daniel Narcisse) «On essaie d'être vigilants sur tous les matches, d'être le plus réguliers possible, insistait Narcisse, mercredi, juste avant que Nantes ne revienne provisoirement à une longueur en allant gagner à Ivry (29-30). On se concentre sur ce qu'on a à faire ; les résultats de Nantes ne changeront pas notre approche, on doit être concentrés jusqu'au bout. Quoi qu'il se passe (ce jeudi soir) à Montpellier, tous les points vont valoir cher jusqu'à la fin.»Eviter une finale sous tension à Coubertin En prendre deux à l'Arena, à guichets fermés, n'aurait pas la même valeur qu'un succès à domicile face au mal classé Cesson-Rennes (mercredi prochain) ou contre Saran (24e j.), là aussi à Coubertin, pour deux des quatre matches qui sépareront alors Paris de la réception de Nantes, lors de l'ultime journée de D1. Si le PSG conserve jusque-là son avance, il pourra se focaliser sur le Final Four de la Ligue des champions, placé juste avant ces retrouvailles avec les Nantais. «On ne se pose pas la question du meilleur scénario», balaie une nouvelle fois l'expérimenté Narcisse. Les Parisiens veulent uniquement l'écrire.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages