Hand - D1 (H) - Le PSG «pas satisfait» de son match contre Toulouse, malgré la victoire et un leadership conforté

L'Equipe.fr
S'il a nettement battu Toulouse (42-31), mercredi lors de la 20e journée de Championnat, et conforté sa place de leader avec la défaite de Nantes, le PSG n'a pas tout apprécié de sa soirée.

S'il a nettement battu Toulouse (42-31), mercredi lors de la 20e journée de Championnat, et conforté sa place de leader avec la défaite de Nantes, le PSG n'a pas tout apprécié de sa soirée. Zvonimir Serdarusic (entraîneur du PSG) : «Je ne suis vraiment pas satisfait de cette rencontre. On n’a pas très bien joué, surtout en première période. Je n’ai rien à reprocher à mon équipe dans le combat et la volonté, mais tactiquement, ce match ne m’a pas trop plu. Le classement du Championnat (Paris compte désormais trois points d’avance sur Nantes, défait contre Nîmes), cela ne m’intéresse pas. Ce qui me concerne, c’est ce que fait mon équipe. On était déjà en tête. Si on réalise en match la même chose qu’à l’entraînement, si les joueurs donnent cent pour cent de ce qu’ils doivent donner, je n’ai pas de soucis à me faire. Mais si les joueurs se mettent à penser : ''On a trois points d’avance, on peut jouer plus tranquillement au prochain match'', je ne suis pas sûr que ce soit une très bonne chose.»«On manque de concentration» Nikola Karabatic (demi-centre du PSG) : «Comme à chaque match, on est restés concentrés. On défend bien, on est solides. Mais on n'est pas satisfaits sur tous les points. Sur les engagements rapides, sur les déplacements... Même quand on mène de +6, on fait plusieurs pertes de balle, on chie les actions, parce qu'on manque de concentration en attaque. On ne pensait pas au match retour (de Ligue des champions contre Nantes, samedi, à Coubertin, 26-26 à l'aller). On a tellement de grands matches à disputer, ce serait une erreur de penser à la suite. Il faut se concentrer sur chaque match.»Pour Toulouse, «compliqué de rivaliser» Pierrick Chelle (capitaine de Toulouse) : «Le score est lourd mais logique étant donné notre manque de rigueur. On prend 42 buts, mais le problème est surtout offensif : on concède trop de pertes de balle et derrière ça court vite et on prend "gamelle". Après, c’est forcément compliqué pour rivaliser. On retiendra notre bonne entame de match dans l’intensité et la gestion des ballons. On savait que ce mois de mars serait compliqué, maintenant il nous reste une fin de saison intéressante à jouer, on va vite relever la tête.»

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages