Hand - D2 - L'ancien sélectionneur des Bleus Didier Dinart rebondit à Nice en 2e Division

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Sélectionneur jusqu'en 2020, Didier Dinart va reprendre du service la saison prochaine à la tête de Nice, en Proligue (D2), qui monte un projet avec de nouveaux investisseurs pour viser l'élite. Il a passé un an et demi sans poste depuis son douloureux limogeage de l'équipe de France, fin janvier 2020 après un Euro raté. Cette saison, Didier Dinart va reprendre du service dans une destination inattendue. L'ancien sélectionneur (44 ans) a été nommé manager général du Cavigal Nice Handball (Proligue, D2) qui, avec l'aide de nouveaux investisseurs, monte un projet pour rejoindre la première division dans les années à venir. Voir un entraîneur champion du monde (2017) arriver en deuxième division est surprenant. Dinart aurait eu des offres de formations plus huppées à l'étranger, notamment le Meshkov Brest (Biélorussie) et le Dinamo Bucarest (Roumanie), tous deux qualifiés pour la Ligue des champions. Mais lui qui n'a jamais dirigé un club (il avait rejoint le staff des Bleus comme adjoint dès la fin de sa carrière de joueur en 2013) a préféré un projet à construire dans la durée, dans lequel il aura une plus grande latitude d'action. Dinart, qui a signé pour trois ans, a ainsi pu choisir son staff, avec pour entraîneur principal l'Espagnol Edu Fernandez (42 ans), son ami et ancien coéquipier à Ciudad Real (2011-2012), qui a déjà coaché Nice de 2015 à 2019.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Fabio Chiuffa, un international brésilien dans l'effectif Septième de Proligue la saison passée, Nice veut se structurer pour s'installer dans l'élite dans les prochaines années, avec un projet de grande salle dans les cartons appuyé par le maire, Christian Estrosi. Le projet ayant émergé tardivement, le club azuréen affiche toujours le dernier budget de son Championnat (970 000 euros) et ne semble pas a priori en mesure de rivaliser pour la montée cette saison, face notamment aux relégués Tremblay et Ivry, des habitués de la D1. Dinart a cependant recruté plusieurs renforts, dont l'ailier droit de l'équipe nationale du Brésil Fabio Chiuffa (32 ans), qui était le meilleur buteur de la Seleçao cet été aux JO de Tokyo (10e place). Il a également été en contact avec l'ex-star suédoise de Szeged Jonas Källman, un autre ancien compère de Ciudad Real, mais ce dernier a finalement choisi le club portugais de Benfica. Il est possible, selon nos informations, que Dinart cumule ses nouvelles fonctions avec une casquette de sélectionneur d'une nation étrangère. Depuis un an, le technicien a déjà été sollicité sans suite par plusieurs Fédérations, la Tunisie, l'Arabie Saoudite, l'Argentine et le Brésil notamment. Le mois dernier, la Fédération saoudienne indiqué sur Twitter qu'il était sur place pour négocier « une collaboration potentielle ».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles