Hand - D2F - Celles-sur-Belle (D2F) promu en Ligue Butagaz Énergie

·1 min de lecture

Logique vainqueur du Havre en finale de D2F samedi (27-22, 29-29 à l'aller), Celles-sur-Belle retrouvera la Ligue Butagaz Énergie en 2021-2022. Quatre ans après un bref aller-retour en 2016-2017, Celles-sur-Belle retrouvera l'élite en 2021-2022. Le club des Deux-Sèvres, coaché par l'ancien champion de France (2010) Thierry Vincent, a composté son billet pour la Ligue Butagaz Énergie samedi en dominant Le Havre en finale de D2F (27-22, 29-29 à l'aller). Emmenées par Louison Boisorieux (6 buts), les Havraises sont restées à hauteur jusqu'en début de seconde période (14-14, 37e) avant de craquer (21-15, 43e), n'inscrivant que trois buts en 17 minutes sous les cris de 400 spectateurs bouillants. La gardienne celloise Justine Hicquebrant (14 arrêts) s'est montrée décisive, tout comme la demi-centre Perrine Petiot et l'arrière droite serbe Dijana Stevin, 5 buts chacune. lire aussi L'actualité de la Ligue Butagaz Énergie Favorites pour la montée en début de saison, les « Belles de Celles » auront confirmé leur statut dans une saison très particulière, interrompue trois mois après le confinement de fin octobre 2020 et marquée par un changement de formule en cours d'exercice. En vingt-deux matches disputés, elles n'ont concédé qu'une défaite et un nul. Celles-sur-Belle remplacera Saint-Amand, relégué après avoir terminé dernier des play-down. Le club nordiste a cependant déposé un recours devant le CNOSF.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles