Hand - Euro (F) - « Ça va nous donner encore plus faim », pense Siraba Dembélé après la finale perdue des Bleues

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

La capitaine française, Siraba Dembélé, se montre déçue mais estime que la France n'a pas à rougir après sa défaite contre la Norvège dimanche en finale de l'Euro (20-22). Siraba Dembélé (capitaine de l'équipe de France, battue par la Norvège en finale de l'Euro, 20-22) : « Ça pique parce qu'on revient très bien, on avait repris le match en main. Des petites erreurs font qu'il nous échappe. En deuxième mi-temps, elles étaient vraiment déstabilisées et on n'a pas su concrétiser ça. Franchement, je pense que la Norvège a très bien joué, fait une très belle compétition et on n'a pas à rougir de cette défaite. J'espère que ça va nous donner encore plus faim pour la prochaine échéance, qui va arriver très vite. » Kalidiatou Niakaté (France) : « Forcément, on est déçues d'échouer près du but. On est toutes conscientes qu'on aurait pu gagner si on avait mis plus de buts à 6 mètres. Mais on est quand même contentes, l'an dernier à Kumamoto on avait fini 13e! Il y a eu de très bonnes choses pendant le match, il faut s'en servir pour plus tard, les Jeux arrivent à grands pas (l'été prochain). » Olivier Krumbholz (sélectionneur des Bleues) : « C'est une déception mais pas une grosse. On a la médaille d'argent. Je suis très fier des joueuses. C'était un match difficile, la première mi-temps n'a pas été bonne en attaque et en défense. Ensuite, la défense 1-5 (avec une joueuse avancée) a été incroyable. Bien sûr qu'il y avait la place. Mais on a commis des fautes à la fin, c'était impossible à gagner. Je suis quand même très fier car les joueuses ont été fortes dans leur tête. On sait qu'on a des jeunes joueuses et on sera sûrement meilleurs aux JO. » Cléopatre Darleux (France) : « Je suis très triste, bien sûr. On rêve de revenir, on y arrive, mais à la fin... Bien sûr, après le match, tu es super déçu. Mais cinq minutes après, on a tout de suite eu l'image des JO. On sait qu'on a un énorme potentiel, encore une marge de progression, la Norvège un peu moins que nous je pense. Je suis contente de mon match mais déçue de la fin. Cette petite relance, si j'arrive à bien la faire à Pauletta (Foppa), on peut encore revenir. Il y a aussi deux-trois balles où je me dis que je pouvais encore faire mieux. Je suis contente de ma performance, mais ça ne suffit pas. » Thorir Hergeirsson, sélectionneur de la Norvège « C'est l'une des plus belles victoires que nous ayons jamais remportées Thorir Hergeirsson (sélectionneur de la Norvège) : « Je suis très fier et très heureux. Nous avons vécu un tournoi fantastique. On est arrivés au Danemark il y a quatre semaines, tout le monde a travaillé dur et a été très investi pour remporter la médaille d'or. Toutes les joueuses avaient faim de victoire et se sont dépassées. Il était crucial qu'elles soient capable de changer leur jeu, comme contre le Danemark (27-24 en demi-finales) ou la France. Quand la France est revenue au score, on a fait preuve d'esprit d'équipe et de concentration. C'est l'une des plus belles victoires que nous ayons jamais remportées. »