Hand - Euro (F) - « On a rendu ce match facile », se félicite Pauletta Foppa après la qualification des Bleues pour la finale de l'Euro

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

La pivot française Pauletta Foppa et le sélectionneur Olivier Krumbholz ont savouré la démonstration de force de l'équipe de France en demi-finales de l'Euro face à la Croatie vendredi (30-19). Olivier Krumbholz (sélectionneur de l'équipe de France, qualifiée pour la finale de l'Euro après sa victoire sur la Croatie, 30-19) : « On a fait un match très sérieux. Dix buts d'avance à la pause, c'est vraiment fort. On s'est fait un très beau cadeau en s'éloignant très vite au score, on a pu vivre sereinement cette demi-finale. Je suis très content, très fier. Le Danemark et la Norvège sont deux équipes qui jouent très vite, c'est le handball nordique. Le Danemark joue de mieux en mieux, mais les arrières norvégiennes sont très très fortes. Mais cela nous est égal. » Pauletta Foppa (pivot de l'équipe de France) : « Je suis tellement contente ! J'ai du mal à réaliser. On a tellement travaillé pour gagner ce match car on savait que cet adversaire était atypique. On devait tout donner en défense pour pouvoir attaquer plus facilement. Comme leur défense était difficile à jouer, il s'agissait de monter les ballons, et cela a payé. Si on ne respectait pas cet adversaire, on savait qu'on allait perdre ce match. On l'a rendu facile en appliquant ce sur quoi on avait travaillé à la vidéo. Notre force, c'est l'entente entre les jeunes et les anciennes, on a une très belle complicité qui se voit sur le terrain. On travaille très, très bien ensemble. Maintenant, on veut la plus belle des médailles. » lire aussi Le tableau des demi-finales Valentina Blazevic (demi-centre de la Croatie) : « On a manqué trop de tirs ouverts et la France nous a punies sur ses contre-attaques. En seconde période, on a joué notre jeu mais il y avait trop d'écart. On voulait tellement cette victoire, je suis tellement désolée. J'espère que personne ne sera déçu de nous. Mais félicitations à la France qui a été très très forte aujourd'hui. »