Hand - Euro (H) - Vincent Gérard « prêt à avoir le rôle que l'on me donnera » à l'Euro

·2 min de lecture

Revenu dans le groupe samedi à la veille du match contre l'Allemagne (34-35), Vincent Gérard entend faire profil bas après avoir manqué l'essentiel de la préparation des Bleus à l'Euro. « Quel est votre sentiment après cette défaite sur le fil contre l'Allemagne (34-35) ?
On est tous un peu frustrés car on avait l'impression d'avoir le match en main en étant devant de cinq buts. Mais on a eu un temps faible beaucoup trop long et on se retrouve à moins trois. Un tel delta, ce n'est simplement pas possible à haut niveau. Il vaut mieux que cela arrive maintenant que dans un match important, mais il faut qu'on fasse attention à ce genre de détails. Maintenant, on peut aussi retenir cette première période à +4 où on a plutôt bien défendu et le fait de s'être remis dans le droit chemin en fin de match. « Je trouve que j'ai fait plutôt un bon match mais je fais cette passe interceptée à la dernière minute et je me fais avoir sur le dernier but » Sur le plan personnel, comment vous êtes-vous senti au lendemain de votre retour dans le groupe ?
Je suis mitigé car je trouve que j'ai fait plutôt un bon match mais je fais cette passe interceptée à la dernière minute et je me fais avoir sur le dernier but. Je suis avant tout heureux d'être sur le terrain car le hand, j'aime ça, c'est un plaisir de disputer un match international. lire aussi Le calendrier du groupe des Bleus à l'Euro Vous avez manqué les deux premières semaines de la préparation en raison d'un drame familial, parvenez-vous à en faire abstraction aujourd'hui ?
Le haut niveau demande tellement d'investissement qu'il faut savoir oublier tout le contexte extérieur, tout le monde a ses problèmes. Je remercie surtout le staff et Gino (Guillaume Gille, le sélectionneur) de m'avoir compris et d'avoir su trouver un moyen de fonctionner ensemble. Cela m'a permis de ne pas avoir de pression et cela m'a fait énormément de bien. Maintenant, je suis là pour me mettre au service du groupe, prêt à avoir le rôle que l'on me donnera. Loin de moi l'idée de penser que cela va se passer comme la dernière « compète » (titulaire incontestable lors des JO de Tokyo, il avait été élu meilleur gardien du tournoi). Je ne me dis pas que je vais jouer une heure par match et c'est peut-être pour ça que je suis libéré dans ma tête. » lire aussi Vincent Gérard retrouve les Bleus mais doit retrouver ses marques

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles