Hand - L. Butagaz Energie - Nantes - Tests de grossesse au Nantes Atlantique Handball : la Fédération et la Ligue réagissent

L'Equipe.fr
L’Equipe

La Fédération française et la Ligue féminine de hand ont publié un communiqué commun pour réagir à l'affaire des tests de grossesse qui touche le club de Nantes. La Fédération française et la Ligue féminine de hand (LFH) ont réagi à l'affaire des tests de grossesse au sein du Nantes Atlantique Handball. Dans un communiqué commun, les deux instances regrettent le procédé de l'Association des joueurs professionnels qui avait accusé le club nantais d'avoir pratiqué des tests de grossesse sur les joueuses sans les prévenir. Des tests de grossesse réalisés illégalement ? Elles assurent avoir « immédiatement pris contact avec le club de Nantes Atlantique Handball pour recueillir ses observations et celui de son médecin. » Après avoir fait un rappel au règlement du code du sport, la Fédération et la ligue préviennent qu'elles « seront attentives aux procédures qui pourraient être engagées devant les différentes juridictions ou ordres, et souhaitent que toute la lumière soit faite sur cette situation. » « Débile et malhonnête » selon Arnaud Ponroy, président de Nantes « En outre, est-il précisé dans ce communiqué, la LFH a confié le soin à sa commission médicale, présidée par le médecin national du suivi au sein de la Fédération et comprenant l'ensemble des médecins référents des clubs de LFH, de préparer un rappel des procédures à l'attention de tous les clubs, dont l'obligation légale de recueillir un accord exprès, formel et préalable des athlètes pour prescrire un dosage hormonal Béta HCG. D'une manière générale, la Fédération et la LFH, garantes de l'éthique sportive, sont particulièrement attachées au respect de l'intimité et au recueil du consentement éclairé des athlètes pour tout examen médical. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi