Hand - L. Butagaz Energie - Transferts : Camille Depuiset de Bourg-de-Péage à Metz (Ligue Butagaz Énergie)

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La gardienne de 23 ans va quitter le club drômois, où elle évolue depuis 2019. Selon nos informations, Camille Depuiset va rejoindre Metz, le vice-champion de France, où elle fera la paire avec Hatadou Sako. Elle était l'une des gardiennes les plus ciblées du mercato, parce qu'elle est française, en fin de contrat et qu'elle est surtout aux portes de l'équipe de France, avec qui elle a déjà effectué des stages. Camille Depuiset (23 ans) s'est finalement engagée avec Metz à partir de l'été prochain, selon nos informations. Après avoir annoncé à son club de Bourg-de-Péage, où elle évolue depuis trois saisons, qu'elle ne resterait pas, la gardienne a donc choisi le vice-champion de France, avec qui elle devrait découvrir la Ligue des champions. Elle a signé pour deux ans. « C'est peut-être cliché, mais Metz est clairement un rêve de gosse, confie-t-elle. Jouer la Ligue des champions était un de mes objectifs de carrière, et que ce soit en France avec Metz, un club qui m'a toujours attiré de par sa domination du Championnat et son développement en Europe, ça me rend encore plus heureuse. Metz, ça ne se refuse clairement pas. » Camille Depuiset « Ces trois années m'ont permis de gagner en maturité dans mon jeu, mon approche des gens, ma vie de femme en général. C'est aussi grâce à Bourg-de-Péage que ça a pu se réaliser » Depuiset, formée à Dijon puis Toulon, est l'une des plus prometteuses parmi les jeunes gardiennes françaises, avec la Nantaise Floriane André (21 ans). Victime d'une rupture du ligament croisé du genou gauche en novembre 2020, elle est revenue cette année à son meilleur niveau, elle qui est la meilleure au nombre d'arrêts (12,1 par match) et la 3e au pourcentage (35,2 %, hors penalties), au sein d'une équipe de Bourg-de-Péage épatante (2e du Championnat). « Je remercierai toujours Camille Comte (l'entraîneur péageois) d'être venu me chercher à Toulon, où peu de gens croyaient en moi. Il m'avait dit que Bourg-de-Péage serait un tremplin et cette signature est dans la continuité. Ces trois années m'ont permis de gagner en maturité dans mon jeu, mon approche des gens, ma vie de femme en général. C'est aussi grâce à Bourg-de-Péage que ça a pu se réaliser. » Un choc face à Metz à négocier dès mercredi À Metz, où elle remplacera la Croate Ivana Kapitanovic, elle fera la paire avec Hatadou Sako, qui a prolongé de deux saisons. Elle est la deuxième recrue du club après la Danoise Kristina Jorgensen. Mais elle croisera son futur club dès mercredi prochain, avec le choc du Championnat entre Metz, leader, et Bourg-de-Péage, le dauphin. « Ma performance n'aura rien à voir avec ma signature à Metz, coupe aussitôt Depuiset. Ne pas finir dans le top 5 avec Bourg-de-Péage serait gâcher notre première partie de saison. J'espère pouvoir partir en aidant le club à décrocher une qualification européenne. J'ai vraiment hâte de reprendre pour voir dans quel état de forme tout le monde se trouve. Et j'ai encore envie de me dépasser pour apporter à mon club. » lire aussi Toute l'actualité de Ligue Butagaz Énergie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles