Hand - Lidl Starligue - Montpellier concède le nul contre Nîmes en Lidl Starligue

·2 min de lecture

Montpellier a été tenu en échec à domicile dans le derby contre Nîmes, samedi lors de la 27e journée de Lidl Starligue (29-29) et manque l'occasion de doubler provisoirement le PSG en tête du classement. Ce fut un derby languedocien dans la plus pure tradition, bruyant, haletant et tendu, émaillé de multiples rebondissements et exclusions temporaires. Samedi dans un Bougnol habité par les cris de 800 spectateurs après des mois de huis clos, Montpellier a concédé le nul face à Nîmes (29-29). Ou plutôt arraché, grâce à un penalty litigieux transformé à l'ultime seconde par Melvyn Richardson. Sur la dernière action, alors que Nîmes avait repris l'avantage à quelques secondes du terme, le demi-centre héraultais Diego Simonet s'est blessé à la tête après une faute commise par Julien Rebichon. Resté longuement au sol, l'Argentin a dû être évacué sur une civière. Le premier point pris par Nîmes à Montpellier depuis 2006 Le duo arbitral a jugé qu'il s'agissait d'une faute grossière dans la dernière minute, et a décidé un carton rouge pour Rebichon et un penalty pour Montpellier, que Melvyn Richardson a transformé après plusieurs minutes d'interruption. Privé au dernier moment de son gardien néo-international Kevin Bonnefoi (adducteurs), le MHB a manqué l'occasion de reprendre (très provisoirement) la première place du Championnat au Paris-SG, qui compte trois matches de moins et se déplace à Aix dimanche. Mais ce point arraché in extremis lui offre un peu de marge sur Nantes dans la course à la deuxième place, qualificative pour la Ligue des champions. lire aussi Le classement Nîmes, qui n'a pas gagné à Montpellier depuis vingt-sept ans, obtient tout de même son premier nul chez son voisin depuis novembre 2006. Et ce résultat pourrait compter dans la bataille que livre l'USAM à Aix et Toulouse, voire Chambéry pour les places européennes.