Hand - Lidl Starligue - Nouvelle série de reports en Lidl Starligue pour éviter le huis clos

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Après une 12e journée de Championnat complète, la 13e, mardi et mercredi, et la 14e qui se joue ce week-end seront à nouveau amputées de la moitié de leurs matches afin de limiter les pertes liées au huis clos. Quatre matches sur huit ont été reportés lors de la 13e journée de Lidl Starligue, mardi et mercredi. Ce week-end, lors de la 14e, ce sera cinq sur huit. Cette nouvelle vague de reports peut surprendre alors que toutes les rencontres de la 12e journée ont été disputées la semaine dernière, mais elle n'est pas mauvais signe, en fait. lire aussi Lidl Starligue : calendrier et résultats Aucun de ces matches n'a été repoussé en raison de cas de Covid-19. Dans tous les cas, il s'agissait de demandes de clubs de ne pas jouer à huis clos pour raisons économiques, qui ont été validées par la Ligue nationale de handball (LNH). Au moment de voter la poursuite de la compétition malgré le confinement, début novembre, celle-ci avait en effet prévu d'autoriser de tels reports une fois que les clubs auraient atteint le quota de dix matches requis pour poursuivre la compétition selon sa formule normale. Aujourd'hui, seuls Aix (9 matches) et Istres (8) n'ont pas encore atteint ce seuil. Ce sera le cas après ce week-end et le match en retard Istres-Montpellier, mardi 22 décembre. La LNH n'aura donc pas besoin d'activer son plan B. « Quand on avait pris cette décision, on était au pic de l'épidémie, avec des journées presque entièrement annulées (7 matches sur 8 reportés lors de la 7e journée), la situation s'est bien améliorée depuis », observe Étienne Capon, le directeur général de la LNH. Étienne Capon, directeur général de la LNH « Il reste de la place pour loger ces matches, même si ce n'est pas une autoroute » Au total, il devrait rester 24 matches à recaser à partir de février, après la trêve du Championnat du monde (13-31 janvier en Égypte). « C'est l'équivalent de trois journées de Championnat. Le calendrier est serré, mais on l'avait anticipé en supprimant toutes les autres compétitions nationales (Coupe de la Ligue, Coupe de France réduite à sa finale), estime Étienne Capon. Il reste de la place pour loger ces matches, même si ce n'est pas une autoroute, sans encore envisager d'aménager le mois de juin. Cela peut tout de même entraîner des reports assez tardifs pour les équipes européennes. » Autre hypothèse, la suppression de la finale de la Coupe de France, le 15 mai 2021. 21,4 % Sauf imprévu, la Lidl Starligue arrivera à la trêve de Noël avec 24 matches non joués sur les 112 programmés lors des 14 premières journées, soit un taux de 21,4 %. Un moindre mal, selon la LNH. Les clubs et la Ligue privilégient des reports les plus tardifs possible dans l'espoir que l'amélioration de la situation permette d'accueillir davantage de public. Mais ils restent également soumis aux contraintes des Coupes d'Europe, où de nombreux matches ont été reportés. Nantes va cependant profiter du report de son match à Nîmes pour commencer à rattraper son calendrier en Ligue des champions, son match en retard à Zaporojié ayant été reprogrammé à dimanche.