Hand - Lidl Starligue - Saint-Raphaël fait rechuter Aix en Lidl Starligue

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Dans un duel de prétendants à l'Europe, Saint-Raphaël s'est imposé à Aix, dimanche (28-26). Chartres a remporté une victoire renversante contre Istres (29-28). Aix marque le pas. Le PAUC s'est incliné pour la deuxième fois de suite à domicile, dimanche contre Saint-Raphaël (26-28), et voit s'éloigner le podium de Lidl Starligue. Un succès mérité pour les Raphaëlois, qui ont mené quasiment toute la partie grâce notamment à une solide défense autour de la charnière Adrien Dipanda - Timmy Petit et à la bonne prestation du gardien Mihai Popescu (11 arrêts). Le Roumain a détourné un penalty de Matthieu Ong à une minute du terme (25-27, 59e), alors qu'Aix se rapprochait dangereusement après avoir compté six buts de retard (19-25, 51e). lire aussi Lidl Starligue : le classement « On ne met pas l'envie, la détermination, on se fait marcher dessus tout le match, pestait au micro de beIN Sports le demi-centre aixois Nicolas Claire, quant à lui irréprochable (10 buts). Un match nul à la fin aurait été un hold-up. On sentait une équipe en face qui avait plus envie que nous. » C'est une belle opération pour Saint-Raphaël, toujours sixième mais qui revient à trois points de la quatrième place occupée par Aix et Limoges. « Je suis très heureux de cette belle victoire collective, on a retrouvé un Saint-Raph' conquérant », appréciait Raphaël Caucheteux (4 buts), qui a joliment fêté la naissance de son fils Gabriel. Dans l'autre match de ce dimanche, Chartres est remonté à la 9e place grâce à sa victoire dans une folle fin de match contre Istres (29-28). Après 50 minutes très équilibrées, Andrea Parisini (8/8 au tir) et les Provençaux pensaient avoir fait la différence (25-28, 56e). Chartres et l'incroyable Svetlin Dimitrov Mais Kim Sonne Hansen, jusqu'alors inexistant, a sorti deux arrêts décisifs, Vanja Ilic a marqué en cage vide son onzième but de la journée (à 100 % de réussite) et Svetlin Dimitrov a frappé trois fois sur son aile droite, dont le « habala » de la victoire à la dernière minute. 8 buts au total pour le Bulgare à l'incroyable trajectoire : il jouait encore en N1 (3e division) à Vernouillet la saison dernière tout en travaillant comme employé des pompes funèbres... Le duel de la peur entre les deux derniers, Créteil et Tremblay, a été reporté au 11 mai en raison de cas de Covid au sein du club de Seine-Saint-Denis. Pour les mêmes raisons, le match en retard Tremblay-Nantes, reprogrammé mercredi 24 mars, a été à nouveau repoussé et fixé au 5 mai.