Hand - Lidl Starligue - Tremblay relégué, Istres respire en Lidl Starligue

·2 min de lecture

Dans un choc de bas de tableau, Istres s'est imposé in extremis à Tremblay, dimanche (27-26). Les Provençaux font un pas vers le maintien alors que le TFHB est officiellement relégué. Ce n'est plus une surprise après plusieurs mois sous la ligne de flottaison, juste une triste rechute : Tremblay, huitième budget (3,97 M€) et sixième masse salariale (1,91 M€) de Lidl Starligue va redescendre en Proligue (D2) l'été prochain, quatre ans après sa remontée. La défaite du TFHB sur le fil, dimanche contre Istres (26-27), la huitième de rang, a scellé sa relégation, à trois journées du terme de la saison. lire aussi Les résultats de la 27e journée Le club de Seine-Saint-Denis était déjà relégable l'an passé quand le Covid-19 a interrompu définitivement la saison, mais il n'y avait pas eu de descente en raison de l'élargissement du Championnat à seize équipes. Rien ne s'est arrangé cette saison, malgré l'arrivée sur le banc d'un entraîneur reconnu, Joël Da Silva, et un effectif comptant plusieurs joueurs très cotés (Portela, Sebetic, Annonay...). Stoppé par le Covid en pleine remontée Bon dernier à la trêve avec un point en 13 matches, Tremblay a semblé entamer une remontée fin février en enchaînant deux victoires à Chambéry (27-25) et contre Limoges (30-29), mais l'élan a été stoppé net par une série de cas de Covid qui ont privé l'équipe de compétition pendant un mois. Elle ne s'en est pas relevée, concédant onze défaites sur les douze matches suivants, dont quatre par un but d'écart. Dimanche, ce fut la même rengaine. Tremblay menait 21-18 après 43 minutes avant de s'incliner sur un but d'Oussama Hosni à vingt secondes du terme. Juste avant la sirène, le gardien istréen Arnaud Tabarand repoussait la dernière tentative de Bruno Butorac (26-27, 60e). lire aussi Le classement Les Provençaux, eux, pouvaient jubiler. Relégables en début de semaine, ils ont enchaîné deux succès en quatre jours (après avoir dominé Créteil, 25-21) et remontent au douzième rang, avec trois longueurs d'avance sur la zone rouge. Avant-dernier, Ivry, battu à domicile par Créteil dimanche (24-28), se retrouve en grand danger.