Hand - Mondial (F) - La France s'impose au forceps face au Monténégro et termine le tour préliminaire du Mondial invaincue

·2 min de lecture

Les Bleues ont dû batailler pour venir à bout du Monténégro (24-19) ce mardi soir en Espagne, mais elles terminent la première phase du Mondiale invaincues. Tenaces jusqu'au bout. L'équipe de France a dû s'employer pour venir à bout du Montenegro (24-19), ce mardi à Granollers, et ainsi boucler la phase initiale du Mondial espagnol invaincue, en trois matches. lire aussi Le film du match des Bleues D'entrée Marina Rajcic, la gardienne en feu logiquement désignée joueuse du match, a fermé la boutique derrière alors que la capitaine Radicevic se régalait à martyriser la défense française tantôt dans le champ tantôt sur les jets de 7 mètres. Bien que plutôt en forme dans les buts tricolores, Laura Glauser peinait à endiguer la fougue adverse (5-6, 16e). Ensuite, la défense française a retrouvé ses esprits pour récupérer des ballons et déclencher des montées de balles à gogo, un des points forts « made in France », bien utile pour ne pas être décroché et parvenir à la pause sur un score de parité (12-12), obtenu de haute lutte. Quelques frayeurs pour les Bleues Venue au relais de Laura Glauser dans les buts français, Cléopatre Darleux a fait preuve d'une autorité d'entrée bienvenue. Idéal pour permettre à la France de reprendre le cours du jeu et du score (16-12, 36e). Il est vrai que le carton rouge de Brnovic, la meneuse du Monténégro, à 34 secondes de la pause a contribué à un certain déséquilibre dans son équipe. Une absence exploitée par la France qui s'est tout de même fait quelques frayeurs, entre imprécisions et pertes de balles face à Marina Rajcic, intraitable dans ses buts.

Mais les Bleues tenaient à finir cette phase initiale invaincues, afin notamment de ramasser quatre précieux points pour la suite. Un chouya de concentration en défense, un peu plus de précision en attaque et le tour était joué. La première partie du job est faite et bien faite pour les championnes olympiques. Pourtant, le plus dur ne fait que commencer. Les coéquipières de Coralie Lassource affronteront la Pologne (0 point), la Serbie (2 points) et la Russie (4 points) dans le groupe I du tour principal. lire aussi Les résultats du groupe des Bleues

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles