Hand - Mondial (H) - Pas de quarantaine pour les Bleus à leur retour du Mondial

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Le ministère des Sports devrait accorder une dérogation à la cinquantaine de joueurs français et étrangers pour leur éviter la quarantaine au retour du Mondial en Égypte. Comme la planète handball ne s'arrête jamais vraiment de tourner, jusqu'à la nausée, le Championnat de France et la Ligue des champions reprennent dès jeudi 4 février. Quatre dodos après la finale et le match pour la 3e place du Mondial, qui concernent pas moins de 22 joueurs évoluant en Lidl Starligue (13 Français, 5 Espagnols, 2 Danois et 2 Suédois)... lire aussi Les Bleus impuissants face à la Suède Evidemment, le délai n'est pas vraiment compatible avec les sept jours de quarantaine désormais obligatoires pour tout voyageur arrivant en France d'un pays extérieur à l'Union européenne. Aucune exemption de principe n'est prévue pour les sportifs de haut niveau, celles-ci sont accordées au cas par cas. Une cinquantaine de joueurs concernés, plus les membres de staff Selon les dirigeants de la Fédération française (FFHB), cependant, les mondialistes (une cinquantaine de joueurs évoluant en France au total, plus les membres de staff comme Erick Mathé, adjoint du sélectionneur Guillaume Gille et coach de Chambéry) vont bénéficier d'une dérogation. Celle-ci doit encore être confirmée par un décret. lire aussi Tableau final du Mondial « Les joueurs se mettront en auto isolement à domicile et pourront en sortir à leur premier match après avoir passé un test antigénique négatif », explique Philippe Bana, le président de la FFHB. Les autorités ont visiblement tenu compte de la bulle sanitaire dans laquelle les équipes évoluent depuis l'arrivée en Egypte. Les Bleus n'en sortiront pas du tout jusqu'à leur retour en club puisqu'ils rentreront par un vol charter et que toutes les manifestations médias et marketing habituellement prévues au retour ont été annulées. Un doute subsiste encore sur la possibilité pour les joueurs de participer aux entraînements collectifs à leur retour. Le cas du retour des matches de Coupe d'Europe dans des pays hors UE reste également en suspens.