Hand - Mondial (H) - La Slovénie s'en prend à l'organisation égyptienne « indigne » après son élimination au Mondial

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Éliminée au tour principal du Mondial de handball, la Slovénie a disputé son match décisif contre l'Égypte, hôte de la compétition, alors que douze de ses joueurs souffraient d'une intoxication alimentaire. La Fédération a dénoncé l'organisation « indigne » de la compétition. La pilule passe très mal pour la Slovénie, éliminée du Mondial de handball après son match nul contre l'Égypte dimanche, alors que douze de ses joueurs souffraient d'une intoxication alimentaire, dont trois ont déclaré forfait juste avant la rencontre. La Fédération slovène a publié lundi un communiqué au vitriol pour s'en prendre à l'organisateur de la compétition. « Nous ne pouvons absolument pas être satisfaits de l'organisation indigne du Championnat cette année en Égypte », a fustigé Goran Cvijic, le secrétaire général de la Fédération. Selon lui, les organisateurs égyptiens « ne se sont pas trop intéressés » aux graves problèmes de la sélection slovène le jour de ce match décisif qui a qualifié l'Égypte pour les quarts de finale. lire aussi Mondial : calendrier/résultats Vomissements et pertes de connaissance Dans ce même communiqué, la Fédération slovène raconte en détail la préparation tronquée de ce rendez-vous décisif. « Les garçons criaient de douleur, vomissaient et se précipitaient aux toilettes comme si leur vie en dépendait. Pendant la nuit, Stas Skube et Dragan Gajic sont tombés du lit, alors que, juste avant le match, Blaz Lagotinsek, le plus grand et plus fort de nos hommes, s'est allongé sur le sol dans les vestiaires (dans son propre vomi) pris de fortes douleurs et s'est effondré. Il a dû être ramené à l'hôtel. » Les Slovènes étaient logés dans le même hôtel que l'Égypte, le Danemark et la Suède, au centre du Caire. Selon l'AFP, présente sur place, les équipes partageaient le même espace commun de restauration mais chacune avait son buffet attitré. Demi-finaliste de l'Euro 2020, la Slovénie faisait partie des outsiders pour le titre mondial et appelle désormais à des réformes dans le handball international. Dans son communiqué, la Fédération explique même « ne pas s'attendre à des changements significatifs tant que la Fédération internationale de handball (IHF) fonctionne comme elle le fait ». Une instance présidée par l'Égyptien Hassan Moustafa, grand artisan du maintien de la compétition malgré la pandémie.