Hand - Qualif. Euro (H) - Luka Karabatic, Yanis Lenne et Melvyn Richardson blessés, Benoît Kounkoud et Romain Lagarde rappelés en équipe de France

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'équipe de France enregistre les forfaits de trois joueurs (L. Karabatic, Lenne et Richardson) avant les deux matches de qualifications à l'Euro 2022 contre la Grèce, mardi et dimanche. Kounkoud et Lagarde sont rappelés. L'équipe de France sera privée de trois joueurs pour ses deux matches de qualification à l'Euro 2022 contre la Grèce, mardi à Korydallos et dimanche à Créteil. Dimanche, le sélectionneur Guillaume Gille a confirmé le forfait du Parisien Luka Karabatic, touché à une cuisse et absent lors du choc de Lidl Starligue contre Nantes (24-25), et annoncé ceux des Montpelliérains Yanis Lenne et Melvyn Richardson pour des blessures non précisées. lire aussi Calendrier et résultats du groupe de la France Pour compenser ces absences, le technicien a appelé deux éléments supplémentaires, l'ailier droit du PSG Benoît Kounkoud et l'arrière gauche de Rhein-Neckar Romain Lagarde. Dans un groupe réduit à trois équipes en raison du forfait de la Belgique, les Bleus doivent valider cette semaine leur qualification pour l'Euro en Hongrie et en Slovaquie (13-30 janvier 2022). Une mission a priori très abordable contre une équipe de Grèce qui ne s'est jamais qualifiée pour un Euro. Ces matches serviront également de préparation aux JO de Tokyo, cet été. Dans cette perspective, Guillaume Gille a prévu cette semaine un large tour d'horizon de son effectif. Neuf joueurs supplémentaires rejoindront le groupe mercredi à la Maison du Handball de Créteil et pourraient remplacer certains éléments alignés mardi lors du deuxième match contre les Grecs, dimanche. Le groupe pour Grèce-France mardi Gardiens : Genty, Gérard.
Ailiers gauches : Descat, Guigou (cap.).
Arrières gauches : Acquevillo, Lagarde, N'Guessan.
Demi-centres : Claire, Mahé, Remili.
Arrières droits : Mem, Porte.
Ailiers droits : Abalo, Kounkoud.
Pivots : Fabregas, Tournat. lire aussi Pourquoi Pechmalbec (HBC Nantes) a refusé les Bleus