Harnois relance la machine

Après 48 heures de disette, la France a enfin décroché sa 29e médaille. Marlène Harnois repart avec le bronze en taekwondo, chez les -57 kg.

Eurosport
Harnois relance la machine
.

Afficher la photo

2012 Olympic Games London Harnois Contreras Loyola

Marlène Harnois a décroché la médaille de bronze pour sa première participation aux Jeux Olympiques, en battant dans le combat pour la troisième place en moins de 57kg la Japonaise Mayu Hamada (12-8), jeudi à Londres. La meilleure réponse à son échec en demi-finales face à la double championne du monde chinoise Yuzhuo Hou. La native de Montréal apporte ainsi à la France sa 29e médaille (dont 8 en or) au lendemain d'une journée blanche pour les Bleus. De quoi sauter de joie et courir chercher un drapeau tricolore pour parader devant un public tout acquis à sa cause.

Harnois, 25 ans, a connu une année riche après avoir été sacrée championne d'Europe pour la 2e fois de sa carrière. Son premier titre continental avait été glané en 2008, quelques jours après avoir obtenu sa naturalisation. L'ex-Canadienne succède au palmarès olympique à Gwladys Epangue, médaillée de bronze aux JO de Pékin en 2008 en -67 kg. Epangue, double championne du monde (2009, 2011) a dû renoncer au voyage à Londres en raison d'une blessure, un mois et demi avant le début des Jeux.

Arrivée tôt au taekwondo, Harnois devient championne du Canada en junior à 11 ans et, deux ans plus tard, remporter sa première grande médaille de petite fille: le bronze aux Mondiaux juniors en 1999. Elle débarque en France en 2001 dans le cadre d'un programme de solidarité francophone. La Fédération française de taekwondo s'intéresse à cette athlète douée et la fait venir une saison au pôle de France d'Aix-en-Provence. Elle évolue avec des grands noms français de la discipline comme Pascal Gentil, double médaillé de bronze olympique (2000 et 2004) et surtout Baverel. La médaillée d'argent aux Jeux d'Athènes en 2004 en plus de 67 kg, devenue entraîneur, la rappelle en 2006, lui conseillant de revenir en France. Ne trouvant pas au Québec la structure nécessaire pour la pratique de son sport, Harnois revient en France pour un pari réussi: aller aux Jeux. Et en revenir avec le sourire.

Afficher les commentaires (4)
  • Umtiti fait son trou au Barça

    Umtiti fait son trou au Barça

    Barcelone (Espagne) De notre correspondant PRÉSENT aujourd'hui parmi les 23 Bleus réunis à Clairefontaine, Samuel Umtiti poursuit sa foudroyante ascension.... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 3 minutes 19 secondes
  • « Je me pose des questions sur Ben Arfa »

    « Je me pose des questions sur Ben Arfa »

    L'ANCIEN entraîneur de Nice, aujourd'hui consultant pour BeIN Sports, a assisté à la défaite du PSG dans les tribunes du stade Louis-II dimanche. Il livre son analyse.... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 3 minutes 21 secondes
  • Ça bloque toujours pour Sliti

    Ça bloque toujours pour Sliti

    A LA VEILLE de la fermeture du mercato estival, le dossier Naïm Sliti qui a animé tout l'été du Red Star, n'est toujours pas finalisé. Hier soir, son entourage ne cachait pas... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 3 minutes 21 secondes
  • L'ami de Griezmann joue au Paris FC

    L'ami de Griezmann joue au Paris FC

    ANTOINE GRIEZMANN assistera-t-il cette saison à un match du Paris FC à Charléty ? « C'est fort possible... Madrid-Paris, c'est direct en avion donc j'essayerai de le ramener »,... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 3 minutes 43 secondes
  • Les Bleus ont repris les cours

    Les Bleus ont repris les cours

    MÊME LE TEMPS pluvieux, qui a offert un peu de fraîcheur après de longues journées caniculaires, a donné à ce premier rassemblement des Bleus un air de rentrée des classes.... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 3 minutes 43 secondes