Le Havre se détache, Bordeaux gâche et Saint-Étienne se réveille en Ligue 2

Le Havre se détache, Bordeaux gâche et Saint-Étienne se réveille en Ligue 2

La 18e journée de L2, disputée ce mardi soir, a vu Le Havre triompher face à Sochaux (1-0) et faire le trou en tête du classement, Bordeaux ayant concédé le nul à Caen (2-2). Tout au fond, Saint-Étienne, toujours dernier, a enfin renoué avec la victoire contre Laval (1-0).

Le haut de tableau : tout bon pour Le Havre

C'est un but qui changera peut-être beaucoup de choses en fin de saison. Dans un choc de la soirée assez fermé jusque-là, au stade Océane, entre Le Havre, 1er, et Sochaux, 3e, Jamal Thiaré a glissé sa tête sur un corner de Nolan Mbemba, qui venait d'entrer, pour tromper Maxence Prévot, ouvrir le score et délivrer son équipe et tout un public (76e). Ce court mais précieux succès permet au leader havrais de prendre sept longueurs d'avance en tête du classement.

Non loin du Havre, à Caen, les Girondins de Bordeaux, dauphins du HAC, ont connu un scénario inverse. Alors qu'ils s'étaient rendu la tâche facile dans un premier acte maîtrisé, avec un doublé de Josh Maja en moins d'une demi-heure (4e, 25e), le Stade Malherbe a réussi à revenir en seconde période, grâce à Alexandre Mendy (52e) et Ali Abdi (82e), le Bordelais Clément Michelin ayant été expulsé entre-temps (68e). De quoi nourrir des regrets. Bordeaux manque l'occasion de prendre quatre points de marge sur Sochaux.

Le bas de tableau : Krasso secoue Sainté

Il a tout changé. De nouveau remplaçant avec Saint-Étienne face à Laval, malgré son statut de comeilleur buteur du Championnat au coup d'envoi, Jean-Philippe Krasso est entré à la 55e minute et a réveillé son équipe en quelques instants, dans un Chaudron encore déserté par les supporters. Quatre minutes après son entrée, l'attaquant international ivoirien est venu récupérer la possession dans son camp, relancer les siens et, en bout d'action, servir Mathieu Cafaro sur un plateau en pleine surface adverse (59e). Un but et un succès (1-0) ultra-importants qui ne feront pas de mal à l'ASSE, toujours lanterne rouge, qui n'avait plus gagné depuis le 22 octobre (à Amiens, 1-0) en match officiel et qui revient à quatre points du premier non-relégable, aucun de ses concurrents directs ne l'ayant emporté. Opposés, Rodez, 16e, et Niort, 18e, ont fait nul (1-1).

lire aussi : Le classement de Ligue 2