Henri Sannier ("Tout le sport") : après un accident, l'animateur est "coincé dans un fauteuil roulant"

·2 min de lecture

Dans un entretien accordé à Télé-Loisirs, Henri Sannier, ex taulier de Tout le sport, sur France 3, a donné des nouvelles de son état de santé. Et c'est plutôt rassurant.

Mardi 27 juillet 2021, les commentateurs de France Télévisions adressaient un message de soutien à Henri Sannier lors du lancement du match de handball qui opposait la France à l'Espagne lors des Jeux Olympiques de Tokyo. Le 29 juillet 2021, le journaliste sportif a donné de ses nouvelles sur son état de santé dans les colonnes de Télé-Loisirs. Âgé de 73 ans, ce passionné de cyclisme a été une des grandes figures de l'émission Tout le sport sur France 3, pendant près de 10 ans. Mais le journaliste a connu un début d'année 2021 plutôt difficile. La cause ? Fin 2020, l'animateur a eu un accident de vélo assez grave près de chez lui en Baie de Somme. "Je m’en suis sorti avec des bleus partout du côté gauche de mon corps, une oreille décollée. (...) J’ai quand même pu rentrer chez moi mais j’avais mal partout", se rappelle-t-il.

"Bloqué dans un fauteuil roulant" en attendant un diagnostic

Mais en quelques mois, cet accident a entraîné une réduction de certaines capacités physiques et notamment celle de marcher. Henri Sannier, se retrouve ainsi à devoir se déplacer en fauteuil roulant en attendant que la médecine trouve ce qui ne va pas. "Petit à petit, j’éprouve des difficultés à marcher, j’ai des fourmis constantes dans les doigts. Progressivement, je vois la paralysie aux doigts et aux jambes arriver", a-t-il expliqué auprès de nos confrères. Malgré les nombreux examens prescrits par Michel Cymès, les résultats ne permettent toujours pas d’établir un diagnostic. Aujourd'hui, le journaliste est suivi régulièrement. "Je suis depuis suivi à (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles