Henrik Larsson, roi déchu d'Helsingborgs

SO FOOT

Catherine Ringer avait bougrement raison. En général, les histoires d'amour finissent mal, et celle entre Henrik Larsson et Helsingborgs ne déroge pas à la règle. Les images du divorce ont parcouru la toile en long en large et en travers. Alors qu'Halmstad vient d'expédier Helsingborgs en seconde division suédoise à la suite d'un barrage retour des plus homériques, une vingtaine d'excités cagoulés appartenant au Södra Stå, pourtant pas réputés parmi les fans les plus virulents du pays, descendent sur la pelouse ivres de colère. Face à eux se tient l'entraîneur, Henrik Larsson, seul, bien déterminé à s'initier sans filet au MMA avant que le nombre ne l'en dissuade. Le fiston, Jordan, buteur pendant la rencontre et ressorti des vestiaires aider le papa, se voit contraint de retirer son maillot par ces mêmes individus. Dans la foulée, père et fils quittent le club. Jordan file au Nec Nijmegen, Henrik en congé…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages