Henry relativise son échec à Monaco

RMC Sport

Il ne fait pas une montagne de son échec sur le Rocher. Au cours d'une interview diffusée jeudi par L'Équipe, Thierry Henry, désormais coach de l'Impact de Montréal en MLS, a brièvement évoqué son passage de seulement trois mois aux commandes de l'AS Monaco (octobre 2018 - janvier 2019). L'ancien footballeur de 42 ans estime que cette expérience fait partie de ces "erreurs" qui lui permettent de s'améliorer et d'arriver aux "succès".

En faisant un parallèle avec ses tout premiers pas dans le métier avec l'équipe des jeunes de moins de 18 ans d'Arsenal, il explique au quotidien: "Il y a eu des fois où j'ai mal placé les plots, même si les joueurs ne le remarquaient pas, des fois où j'ai oublié le chrono, où je n'avais pas pris assez de chasubles... Si vous m'aviez vu coacher à ce moment-là, vous vous seriez dit: il n'a pas l'air serein. (...) Si je dois coacher ailleurs, on me dira que je ne fais plus les mêmes choses. Pareil dans dix ans. C'est l'évolution. Tu prends tes gifles et tu apprends... Tu tentes des choses et tu te rends compte que, tiens, avant ça avait marché mais avec eux ça ne fonctionne pas".

"Tu n'as pas envie qu'un coach se rate, mais..."

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Après son renvoi de l'AS Monaco, le meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France a patienté dix mois avant de retrouver un banc de touche. Une attente qu'il a appris à gérer: "Depuis que je suis passé de l'autre côté, tu sens cette fraternité des entraîneurs. Tu n'as pas...

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi