Hervin Ongenda à Botoșani : une romance roumaine

Valeriu Iftime est un authentique self-made man, patron d'Elsaco, un géant roumain de l'énergétique. Rares sont ceux qui savent que derrière son premier million de lei (203 000 euros), se cache l'implantation d'un système informatique d'automatisation à distance entre Slobozia et Călărași, quelque part dans le sud du pays. Mais c'est surtout un personnage haut en couleur, passionné de chevaux et de football. "Pour moi c'est un spectacle, pour d'autres c'est un simple business", glisse-t-il à propos de l'opium du peuple. Et quand on aime le spectacle, on a forcément un penchant développé pour les artistes. En juillet 2018, le propriétaire du FC Botoșani n'avait pas encore dépassé la soixantaine. Mais il lui a suffi d'assister à un entraînement pour s'éprendre d'un des trop nombreux talents perdus du Camp des Loges : Hervin Ongenda.

À la conquête de l'Est


"Hervin ? Je…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles