Hidalgo recale le PSG, un proche de Macron veut en profiter

Le PSG va probablement devoir trouver une nouvelle maison compte tenu du fait que la Mairie de Paris refuse désormais catégoriquement de vendre le Parc des Princes. C’est ainsi que Karl Olive ne perd pas de temps. Le député des Yvelines ne manque pas l’occasion de rappeler que Poissy, dont il a longtemps été maire, se propose d’offrir une solution pour le futur stade du PSG.

Depuis plusieurs mois, le PSG et la Ville de Paris se livrent une petite guerre en ce qui concerne l'acquisition du Parc des Princes. Une affaire qui a pris une nouvelle tournure ces dernières heures avec la prise de parole d'Anne Hidalgo qui met clairement fin à la possibilité de vendre le stade au club de la capitale. Par conséquent, le PSG pourrait être contraint de trouver un nouveau projet pour construire un stade flambant neuf. Comme pour le centre d'entraînement, Poissy se porte d'ailleurs volontaire par le biais de son ancien maire Karl Olive, député des Yvelines.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«Ce n’est pas le PSG qui menace de partir»

« Ce n’est pas le PSG qui menace de partir, c’est la ville de Paris qui dit : "carton rouge, on ne veut plus de vous ici". Je pense que madame Hidalgo est mangée par ses Verts, les Verts, ayatollah de la ville de Paris ont décidé de faire un changement complet. Et là où il n’y avait aucune difficulté il y a encore quelques mois, là du jour au lendemain, voilà ces gens-là ont…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com