Hidalgo recale le PSG, un proche de Macron lui met la pression

Ces dernières semaines, le PSG et la mairie de Paris se livrent un énorme bras de fer pour le Parc des Princes. Alors que la direction rouge et bleu veut racheter le stade, Anne Hidalgo ferme totalement la porte à cette éventualité. Invité à prendre position sur le sujet, Karl Olive a fait passer un message clair à la maire de Paris.

Pour entrer dans une nouvelle dimension, le PSG veut être propriétaire du Parc des Princes. Toutefois, le club de la capitale fait face au refus catégorique de la mairie de Paris. Alors qu'Anne Hidalgo ne compte en aucun cas vendre le Parc des Princes au PSG, Karl Olive - ancien maire de Poissy et actuel député des Yvelines - a tenté de la raisonner ce mercredi soir sur les ondes de RMC Sport.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

«N'ayez pas une mémoire sélective Madame Hidalgo»

« Le Parc des Princes, c'est l'âme du club. Toutes les émotions depuis qu'on est mômes, on les a eu au Parc des Princes. Et du jour au lendemain, il y a un stop complet dans une extension possible demandée par le Paris Saint-Germain, qui veut aller plus loin pour acquérir. Aujourd'hui, il y a combien de collectivités qui ont un stade en nom propre qui fonctionne ? Aucune. Les déficits sont abyssaux, on le sait. C'est le sens de l'histoire : qu'il (le Parc des Princes) appartienne au Qatar ou à d'autres, ce n'est pas le sujet. C'est la même chose qu'une entreprise privée…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com