Hippisme - EpiqE Series - Lorenzo Donati, cap sur la Suède

L'Equipe.fr
Révélation des EpiqE Series au trot, Lorenzo Donati, associé à Voltigeur de Myrt, va participer ce week-end à l'Olympiatravet à Aby (Göteborg), l'une des courses majeures du programme scandinave. Au sulky du champion familial, le jeune driver espère bien s'illustrer.

Révélation des EpiqE Series au trot, Lorenzo Donati, associé à Voltigeur de Myrt, va participer ce week-end à l'Olympiatravet à Aby (Göteborg), l'une des courses majeures du programme scandinave. Au sulky du champion familial, le jeune driver espère bien s'illustrer.

À toute vitesse

7ème du challenge drivers des EpiqE Series, il s'était distingué avec Voltigeur de Myrt cet hiver, se plaçant notamment 3ème du Grand Prix de France (revanche du Prix d'Amérique). Depuis lors, le fils de l'entraîneur Roberto Donati a eu le plaisir de s'imposer à Wolvega avec le trotteur familial : «Il s'agissait de ma première victoire avec Voltigeur de Myrt. Le lot que nous affrontions n'était pas extraordinaire mais Voltigeur de Myrt a signé un très bon chrono à cette occasion. » Un très bon chrono ? Lorenzo Donati est plutôt modeste car Voltigeur de Myrt a, lors de ce succès, tout simplement égalé le record de la piste hollandaise (1'12''00, réduction kilométrique). Un record établi par un certain...Bold Eagle.

Ambitieux


Ce samedi, Voltigeur de Myrt et son pilote vont s'attaquer à forte partie dans l'Olympiatravet. Au casting, figurent notamment le trotteur fuoriclasse Nuncio, mais aussi Lionel, autre star des EpiqE Series, ou encore Oasis Bi et Your Highness (tenante du titre). S'il est encore « minot » (22 ans), Lorenzo Donati ne partira pas en terre inconnue dans cette épreuve. Une épreuve à laquelle il a en effet participé en 2015 avec Roxana Barbray. Ses ambitions seront toutes autres cette fois : « Avec Roxana, je n'avais pas vraiment de chances de m'illustrer. Cette fois, c'est différent. Voltigeur de Myrt (alors piloté par Gabriele Gelormini) était lui aussi de la partie en 2015. Il avait réussi une très grande « perf ». Il avait un numéro défavorable derrière l'autostart et s'était classé 3ème. Cette fois, nous avons le 4, c'est beaucoup mieux. J'observe que certains des favoris de la course sont moins bien lotis que nous derrière la voiture. On va jouer notre carte à fond. »





En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages