Hippisme - Evénements - Brissac, l'autre roi du Sud-Ouest

L'Equipe.fr
Ce mercredi, le Grand National du Trot, le Tour de France des Trotteurs, dispute sa 4ème étape sur l'hippodrome de Toulouse. La grande attraction en sera un petit trotteur noir nommé Brissac, véritable coqueluche de la région, dont le niveau de popularité atteint même celui du grand champion Timoko.

Ce mercredi, le Grand National du Trot, le Tour de France des Trotteurs, dispute sa 4ème étape sur l'hippodrome de Toulouse. La grande attraction en sera un petit trotteur noir nommé Brissac, véritable coqueluche de la région, dont le niveau de popularité atteint même celui du grand champion Timoko.

Issu, tout comme Bold Eagle et beaucoup d'autres, de cette fameuse génération dorée des « B », né et élevé, comme Timoko, dans la Sarthe, Brissac s'est établi dans le Sud-Ouest chez son entraîneur Jean-Alain Eliphe, qui exerce dans les Landes, à quelques encablures de Richard Westerink, mentor de Timoko. Disqualifié lors de ses débuts, précisément sur la piste de Toulouse qu'il retrouve aujourd'hui, Brissac est devenu un véritable champion local, comme en témoigne les résultats de ses dernières sorties depuis le 1er juin 2015, une réelle « musique » de maestro : 28 épreuves disputées, 19 victoires, 8 deuxièmes places, et 1 disqualification. Cette dernière, avec des excuses, son entraîneur/driver ayant souhaité le mesurer aux cracks, dans le Grand Prix du Sud-Ouest d'Agen en octobre dernier où il affrontait les ogres Timoko et Bird Parker.

Trotteur râblé et courageux, intraitable à la lutte, aimant dominer les pelotons comme son alter ego régional Timoko, dont il ne possède cependant pas la vitesse étourdissante, il s'est composé un palmarès régional incomparable, plus particulièrement sur les pistes corde à droite, les plus répandues dans le Sud-Ouest. Mais cela n'a pas empêché Brissac de gagner à Vincennes l'un des deux Groupe III inscrits à son tableau de chasse, le Prix California, là encore en octobre dernier, juste après sa seule déconvenue agenaise.

Très populaire, il ne manquera certainement pas d'attirer la grande foule dans l'étape du jour de ce GNT, où il devra rendre 25 mètres à des adversaires de très bon niveau, ce qu'il parvient à faire régulièrement depuis deux ans.




En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages