Hippisme - Evénements - Dreammoko, le nouveau Timoko ?

L'Equipe.fr
Tel père, tel fils. Si l'adage n'est pas forcément vrai en matière hippique de façon systématique, cette fois-ci ça marche parfaitement. Dreammoko est, comme son nom l'indique, un fils de Timoko, une des stars EpiqE au trot, et il semble capable de marcher sur les traces de son père.

Tel père, tel fils. Si l'adage n'est pas forcément vrai en matière hippique de façon systématique, cette fois-ci ça marche parfaitement. Dreammoko est, comme son nom l'indique, un fils de Timoko, une des stars EpiqE au trot, et il semble capable de marcher sur les traces de son père.

Au moins en partie en tout cas. Car Timoko n'est autre que le Trotteur Français le plus riche de tous les temps et détenteur de 14 victoires de Groupe 1 (le plus haut niveau de compétition). Et encore, il est tombé dans sa carrière sur Ready Cash puis aujourd'hui Bold Eagle pour lui barrer la route de records encore plus prestigieux et historiques ! Donc la tâche de son fils Dreammoko s'annonce ardue. Mais Timoko est bien une légende vivante qui continue d'écrire quelques-unes des plus belles pages du sport hippique. Un sport qui présente une particularité bien unique : les champions deviennent un jour des reproducteurs (étalons ou poulinières) comme l'explique la vidéo "Père de champions" à voir sur cette page. Et quand les deux activités s'entrecroisent, la rareté vire à l'exceptionnel.

Timoko, père et athlète
C'est bien le cas pour Timoko. Alors qu'il s'apprête à vivre une campagne européenne intense ce printemps (Italie puis Suède pour le sommet de la saison scandinave, l'Elitlopp) tout en poursuivant en Normandie sa carrière d'étalon, le champion de Richard Westerink voit une de ses progénitures réaliser un début de carrière de rêve. Son nom : Dreammoko. Samedi, ce jeune trotteur de 4 ans a remporté le Prix Phaéton à Vincennes hippodrome de Paris, comme son père, six ans auparavant. S'il n'a pas le même palmarès que son géniteur au même âge (Timoko avait déjà gagné deux courses majeures au printemps de ses 4 ans), Dreammoko fait partie des grands espoirs de sa génération (nés en 2013) et tentera de rejoindre au palmarès du Critérium des 4 ans son illustre père. La course est programmée le 6 mai prochain.

Dreammoko
trotteur mâle né en 2013
21 courses
5 victoires
Entraîneur : Richard Westerink
Driver : Gabriele Gelormini










En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages