Hockey sur glace - Mondial (H) - Le Canada champion du monde après sa victoire en prolongation face à la Finlande

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans un match serré, les hockeyeurs canadiens ont finalement battu les Finlandais (3-2) en prolongation, dimanche, et décrochent un 27e titre de champion du monde. Face au tenant du titre finlandais, le Canada est revenu sur le toit du monde en s'imposant 3-2 en finale à Riga (Lettonie), dimanche. Pourtant, dès la 9e minute, Mikael Ruohomaa ouvrait le score pour la Finlande, repris par Max Comtois à la 25e. Dans ce remake de la finale 2019, les Finlandais sont repassés devant à l'entrée du dernier tiers-temps grâce à Petteri Lindbohm. Mais les Canadiens n'ont rien lâché et sont revenus une seconde fois dans la rencontre sur un but de Adam Henrique. 2-2 à la fin du temps réglementaire avant que Nick Paul ne crucifie la Finlande à la 67e minute.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Grâce à ce succès, le Canada remporte son 27e titre de champion du monde et prend sa revanche deux ans après le sacre finlandais. « De zéro à héros » Malgré son palmarès colossal en hockey sur glace, le Canada n'arrivait pas favori au Mondial. Et pour cause. L'immense majorité des joueurs évoluant en NHL étaient absents de la compétition en raison du Covid-19. Arrivé avec une équipe bis voire ter en Lettonie, le pays de la feuille d'érable ne représentait pas une grande menace, sur le papier. Même la fédération internationale de hockey a joué sur l'histoire d'une folle épopée avec un tweet rempli d'humour et de fierté, intitulé « De zéro à héros ». Proche d'une sortie dès les phases de poules, le Canada a enchaîné les exploits en battant successivement la Russie après prolongation (2-1) puis le géant américain (4-2).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Pour une fin en apothéose, les Canadiens sont revenus deux fois au score en finale et ont marqué le but en or face aux Finlandais favoris à leur propre succession. lire aussi Toute l'actualité du hockey