Hockey - NHL - Les Chicago Blackhawks (NHL) écartent leur coach Jeremy Colliton

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Au coeur d'un scandale extrasportif et en plein marasme sur la glace, les Chicago Blackhawks ont limogé samedi l'entraîneur Jeremy Colliton. Les Chicago Blackhawks sont au plus mal. Il y a peu, la franchise apparaissait comme un modèle de réussite sportive et économique, trois fois victorieuse de la Coupe Stanley entre 2010 et 2015, portée par un énorme engouement populaire. Mais la voilà aujourd'hui montrée du doigt dans le scandale des agressions sexuelles perpétrées par l'ancien entraîneur adjoint Brad Aldrich, et en plein marasme sur la glace. Samedi, l'entraîneur Jeremy Colliton a été limogé au lendemain d'un nouveau revers désespérant contre les Winnipeg Jets (1-5), le onzième en douze matches cette saison. Chicago présente l'avant-dernier bilan de NHL devant les Arizona Coyotes. Colliton (36 ans) était à la tête de l'équipe depuis novembre 2018 et ne l'avait qualifiée qu'une seule fois pour les play-offs en trois saisons, en 2019-2020. Derek King, entraîneur des Rockford IceHogs (AHL), l'équipe de Ligue mineure des Blackhawks, va assurer l'intérim sur le banc. Chicago éclaboussé par l'affaire Aldrich La décision a été prise par Kyle Davidson, manager général intérimaire, après que le titulaire du poste, Stan Bowman, a démissionné face à l'affaire Aldrich. Le 26 octobre, les Blackhawks avaient publié un rapport reconnaissant que plusieurs des principaux dirigeants de la franchise avaient étouffé en 2009-2010 le témoignage de l'ancien espoir Kyle Beach, qui accusait Aldrich de l'avoir agressé sexuellement. lire aussi Le calvaire de Kyle Beach, victime d'agressions sexuelles et ignoré par son équipe de Chicago Chicago s'est également vu infliger par la NHL une amende de deux millions de dollars et Joel Quenneville, l'entraîneur de l'époque, a démissionné de son poste à la tête des Florida Panthers.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles