Hockey - NHL - Ottawa et Pittsburgh prennent le large

L'Equipe.fr
Ottawa et Pittsburgh ont pris le large dans leur série, chacun à sa manière : aisément pour les Penguins à Washington (6-2), à l'arrachée pour les Senators contre les NY Rangers (6-5 a.2p.)

Ottawa et Pittsburgh ont pris le large dans leur série, chacun à sa manière : aisément pour les Penguins à Washington (6-2), à l'arrachée pour les Senators contre les NY Rangers (6-5 a.2p.)Washington Capitals - Pittsburgh Penguins, 2-6Pittsburgh mène la série 2-0Comme il y a un an, l’excellente saison régulière des Washington Capitals semble se heurter à la réalité des play-offs dès le deuxième tour face aux Pittsburgh Penguins. Samedi, les champions en titre ont complètement fait exploser les Capitals sur leur glace du Verizon Center et mènent deux victoires à zéro avant deux matches à Pittsburgh.Matt Cullen (en infériorité numérique) et Matt Niskanen (sur la même période de supériorité numérique) ont échangé des buts en début de deuxième période (1-1, 23e). Le festival de Pittsburgh a commencé un peu plus tard. Phil Kessel (deux fois, 34e et 43e) et Jake Guentzel (37e) ont donné une confortable avance aux Penguins (4-1). Et si Nicklas Backstrom a redonné un léger espoir aux fans des Capitals (4-2, 44e), Ievgueni Malkine (46e) et Guentzel pour un doublé (60e) se sont chargés de les ramener à la dure réalité des manques récurrents de leur équipe en phase finale.Le tableau des play-offsOttawa Senators - New York Rangers, 6-5 a.2p.Ottawa mène la série 2-0Le Canadian Tire Centre d’Ottawa a trouvé son héros : Jean-Gabriel Pageau. Samedi, l’attaquant de vingt-quatre ans, né dans la capitale canadienne, a inscrit un incroyable quadruplé pour offrir la victoire en double prolongation aux Senators (6-5). Les New York Rangers ont pourtant fait la course en tête tout le match grâce à trois buts dans la deuxième période par Kreider (31e), Derek Stepan (34e) et Brady Skjei (36e).A chaque fois qu’Ottawa a semblé en position de revenir dans le match, les Rangers ont repris deux buts d’écart, comme encore avec Skjei (5-3, 46e). Mais Pageau, déjà auteur d’un but en première période, est alors entré en jeu. En deux minutes et dix-sept secondes (57e, 59e), il a remis les deux équipes à égalité et envoyé le match en prolongation. Et c’est encore lui qui a fait la différence au début de la deuxième prolongation (6-5, 83e) pour mettre Ottawa sur orbite.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages