Hockey - NHL - Les Washington Capitals gagnent dans la douleur, Nashville surprend Chicago

L'Equipe.fr
Les Washington Capitals ont souffert pour remporter (3-2 après prolongation) chez eux le premier match de leur duel du 1er tour des play-offs contre les Toronto Maple Leafs, jeudi. Dans le même temps, Nashville est allé gagner à Chicago.

Les Washington Capitals ont souffert pour remporter (3-2 après prolongation) chez eux le premier match de leur duel du 1er tour des play-offs contre les Toronto Maple Leafs, jeudi. Dans le même temps, Nashville est allé gagner à Chicago.Washington Capitals - Toronto Maple Leafs (3-2 a.p.)(Washington mène la série 1-0)Les Washington Capitals se sont fait peur en ouverture de leur duel des play-offs de la conférence Nord face aux Toronto Maple Leafs, l'emportant en prolongation jeudi soir (3-2).La meilleure équipe de la saison régulière était menée 2 à 0 après dix minutes de jeu, mais Justin Williams a relancé les Capitals en supériorité numérique (13e) et égalisé en fin de deuxième tiers-temps (37e). Pour leur première participation aux play-offs depuis 2013, les Maple Leafs ont ensuite résisté aux assauts des Capitals jusqu'à la fin du temps réglementaire, avant de craquer après cinq minutes de prolongation.Chicago Blackhawks - Nashville Predators (0-1)(Nashville mène la série 1-0)Dans un match extrêmement rythmé et rapide (trois pénalités seulement), les Nashville Predators ont frappé un grand coup d'entrée en allant s'imposer chez les Chicago Blackhawks. Un but de Viktor Arvidsson a fait la différence dès la 8e minute. Ensuite, la défense des Predators a tenu le choc avec un Pekka Rinne impérial dans les cages avec 29 arrêts. Et les six tirs de Patrick Kane, la star de Chicago, n'ont rien changé à l'affaire. Anaheim Ducks - Calgary Flames (3-2)(Anaheim mène la série 1-0)Ryan Getzlaf, Jacob Silfverberg et Richard Rakell ont permis aux Ducks de remporter le premier match de leur duel des play-offs de la conférence Ouest face au Calgary Flames (3-2). Côté Flames, les buts de Sean Monahan et Sam Bennett ainsi que les 38 arrêts de Brian Elliott n'ont pas suffit.Le tableau

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages