Hockey - TQO (H) - La France bat l'Italie et jouera sa finale pour les JO dimanche contre la Lettonie

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'équipe de France a battu vendredi l'Italie (2-0) et retrouvera dimanche (16 heures) la Lettonie. Le vainqueur ira aux Jeux Olympiques de Pékin (4-20 février 2022). Les Bleus auront donc droit à leur finale de TQO dimanche face à la Lettonie comme tant espérée après leur succès (2-0) face à l'Italie vendredi. C'est la solidité défensive qui est à mettre en exergue dans cette rencontre symbolisé par le blanchissage du portier Henri-Corentin Buysse. Car l'Amiénois a eu sa chance dans ce tournoi, lui qui était back-up la veille face à la Hongrie. On peut dire qu'il l'a parfaitement saisie. Les Tricolores ne mettent que vingt secondes pour être dangereux par l'entremise d'Alex Texier par un premier tir cadré. Quelques minutes plus tard, c'est son coéquipier de ligne Charles Bertrand qui a une double occasion d'inscrire le premier but de la partie sur une mauvaise relance italienne derrière la cage. Puis de nouveau Texier par une récupération de Bellemare derrière la cage transalpine. Mais l'ailier de Colombus trouve encore le goalie italien Andreas Bernard sur sa trajectoire de tir (0-0 à la fin du premier tiers).

lire aussi Les Bleus en mission à Riga Doublé de Treille Paradoxalement, c'est quand les Bleus sont un peu plus dominés en début de deuxième période qu'ils trouvent la solution dans un jeu plus direct : Tim Bozon récupère le palet derrière la cage adverse, transmet à Hugo Gallet qui frappe directement le palet dévié dans la cage par Sacha Treille (1-0, 23'23). Dans les dernières secondes d'une supériorité numérique, Stéphane Da Costa trouve l'extérieur du poteau droit de Bernard, battu sur le coup. Les Bleus maîtrisent et concrétisent logiquement de nouveau par Sacha Treille qui dévie de nouveau un palet lancé par Texier sur un jeu de supériorité numérique (2-0, 33'41). Le temps de nettoyer le glace pleine de sang après un palet frappé par Roussel qui atteint en plein visage le défenseur de la Nazionale Lorenzo Casetti, les Français connaissent un passage plus faible mais gèrent parfaitement un 4 contre 3 pour eux. L'infériorité est menée de main de maitre par Pierre-Edouard Bellemare pourrissant parfaitement les passes transalpines (2-0, fin du second tiers). Dans ce troisième tiers, la France a plus du mal à garder dans la palette le puck et l'Italie pousse fortement. Henri-Corentin Buysse fait alors un superbe arrêt de la jambière droite à la 55e minute.

Une finale contre la Lettonie dimanche Le gardien italien est sorti, Pierre Crinon est en prison, c'est à 6 contre 4 que les Bleus vont finir la partie. Buysse sort alors les deux ou trois arrêts qu'il faut quand les Français sont arqueboutés sur sa cage. L'Amiénois ferme la boutique et donne les clés de la « finale » à ses coéquipiers dimanche face aux favoris lettons. Dimanche à 16 heures, la France devra battre la Lettonie à domicile si elle veut se qualifier pour les Jeux Olympiques d'hiver de Pékin (4-20 février 2022). lire aussi Toute l'actu du hockey sur glace

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles