Hoffenheim: pourquoi Hopp, encore insulté, est si détesté?

RMC Sport

Les supporters du Bayern, de Dortmund, de l'Union Berlin sont réunis dans un combat commun. Et quoi de mieux que d'avoir le même ennemi pour se trouver une solidarité jusque dans les tribunes de clubs rivaux... L'homme à "abattre" - au sens figuré bien sûr - se nomme Dietmar Hopp. 

Fondateur de la société de logiciel SAP et parmi les plus grosses fortunes d'Allemagne, l'homme d'affaires de 79 ans a pris les rênes d'Hoffenheim alors que le club était au fond du gouffre. Arrivé en 1990, il aura fortement contribué à faire passer le TSG de la cinquième à la première division... et en est détesté pour cela.

Car en Allemagne, être un milliardaire qui injecte des flots de liquidités dans un club absolument pas destiné à jouer les premiers rôles en Bundesliga - la ville d'Hoffenheim compte à peine plus de 3.000 habitants - est mal vu. Très mal vu. D'où ces banderoles qui ont fleuri ce week-end de la part des supporters de Dortmund ou de l'Union Berlin ce dimanche, traitant Dietmar Hopp de "fils de p***" et autres propos poétiques.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Scènes surréalistes lors de Hoffenheim-Bayern

Le cas le plus marquants de cette 24e journée de championnat demeure cette improbable fin de match entre Hoffenheim et le Bayern samedi. Alors que les Bavarois menaient 6-0, le match a été interrompu une première fois brièvement puis de nouveau une dizaine de minutes par les banderoles et cris des supporters du champion d'Allemagne ayant fait le déplacement....

Lire la suite sur RMC Sport

A lire aussi

À lire aussi