Hommage à Samuel Paty à l'école: le gouvernement réfléchit à inclure les maternelles

Jules Pecnard
·1 min de lecture
Cours dans une école à Rennes le jour de la rentrée le 1er septembre 2020 - Damien Meyer © 2019 AFP
Cours dans une école à Rennes le jour de la rentrée le 1er septembre 2020 - Damien Meyer © 2019 AFP

"Il faudra qu'il se passe quelque chose de spécifique et d'historique à la rentrée scolaire après les vacances de la Toussaint", avait prévenu Gabriel Attal sur BFMTV. Il devrait s'agir en premier lieu d'un hommage solennel à la mémoire de Samuel Paty, observé dans toutes les écoles de France. Le ministère de l'Éducation nationale réfléchit toutefois à l'étendue de cet hommage. Faut-il inclure les plus petites classes, y compris en maternelle?

Le cabinet de Jean-Michel Blanquer continue de phosphorer sur la question. "Toutes les classes d'âge" seront concernées, "au moins de la grande section à la Terminale", nous dit-on dans le proche entourage du ministre de l'Éducation nationale. Une autre source affirme auprès de BFMTV.com que les choses ne sont pas encore totalement calibrées.

"C'est trop tôt pour le dire, toutes les pistes sont sur la table. Mais a priori tous les professeurs qui pourraient être amenés à parler de l'événement à la rentrée ont besoin de ressources adaptées à chaque âge et à chaque niveau des élèves", nous explique-t-elle.

Les paramètres de cet hommage à l'enseignant de Conflans-Sainte-Honorine, assassiné pour avoir montré à ses élèves une caricature de Mahomet dans le cadre d'un cours sur la liberté d'expression, devraient se préciser la semaine prochaine, à quelques jours de la rentrée scolaire. Selon Le Parisien, il se déroulera aux alentours de midi, avec la lecture d'un court texte et une minute de silence.

Jean-Michel Blanquer, lui, a prévenu que les élèves perturbateurs durant cette minute de silence seraient sanctionnés.

Article original publié sur BFMTV.com