"Je suis homo, mais ça ne me caractérise pas", confie Pauline Peyraud-Magnin

AFP
·1 min de lecture

Pauline Peyraud-Magnin et sa compagne Camille Nell ont reçu l'AFP chez elles, dans l'intimité de leur appartement de la banlieue de la capitale espagnole, pour un entretien entre leurs chats, leurs chiens et une écharpe rouge et blanche de l'Atletico Madrid où elle officie comme gardienne de but. En août 2020, la footballeuse de 28 ans poste une photo d'elle avec la femme qui partage sa vie depuis plus d'un an. Les messages de félicitations et les sollicitations médiatiques pleuvent : elle est la première joueuse internationale française (12 sélections) à révéler son homosexualité au grand public pendant sa carrière. "On était à Madrid..., s'élance Pauline, ...on se trouvait super jolies", embraye Camille dans un timide éclat de rire.

"Je n'avais pas vu l'impact que ça aurait"

Cette photo, Peyraud-Magnin l'a "postée comme ça, c'était assez soudain. On ne s'est pas dit : "On va faire ça pour avoir toutes ces retombées derrière". Ça n'a jamais été l'objectif. On a lu les messages ensemble. Il y en a eu plein. De beaux messages. Des messages durs, aussi. Pas négatifs, mais durs à entendre, à lire, détaille la gardienne de l'Atletico. Notamment une jeune fille...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi