Horda Contrôle

SO FOOT

"Les encouragements de la Horda nous manquent forcément." Invité ce lundi de Graoully Mag sur Mirabelle TV, Philippe Hinschberger donne un signe de soutien attendu depuis longtemps par la Horda Frénétik 1997. Depuis quatre mois et le match Metz-Lyon, les ultras sont persona non grata dans les travées de Saint-Symphorien. La faute à deux pétards, touchant Anthony Lopez et un soigneur lyonnais, projetés depuis la Tribune Est-Basse, où la HF97 a installé son kop depuis vingt ans maintenant. La détonation résonnait encore dans l'enceinte messine que tout le stade pointait déjà du doigt la Horda. "Ce n'est jamais agréable de voir tout un stade vociférer à notre encontre, alors qu'on est d'habitude appréciés", se…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com


En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages