“Je suis horrible avec tout le monde” : Florent Manaudou se livre sur son comportement

·1 min de lecture

Un retour triomphal. Après deux ans d’absence dans les bassins – pendant lesquels il s’est essayé au handball, au cinéma et même à la musique – Florent Manaudou a fait son come-back lors des Jeux Olympiques de Tokyo. Ainsi, dimanche 1er août 2021, le nageur a remporté la médaille d’argent lors de l’épreuve du 50 mètres nage libre ! Une belle consécration pour le jeune athlète de 30 ans, qui n’a cessé de douter de ses capacités au cours des derniers mois d’entraînement. “Je rêvais d’avoir une médaille, la troisième consécutive sur cinq ans. Je me suis arrêté, je suis revenu… C’était une année difficile, au niveau des chronos, c’était compliqué. Ça prouve qu’il n’y a pas besoin de se prendre la tête parfois, il faut juste nager. Le corps sait faire”, a-t-il confié, en larmes, face aux caméras de France 2, quelques minutes seulement après être sorti de l’eau.

“Je pense à tous les gens avec qui j’ai été chiant parce que je n’arrêtais pas de parler de natation et d’être négatif pendant beaucoup de mois. Voilà, tous mes potes, ma famille, qui me regardent en ce moment, c’est cool”, avait alors ajouté le frère cadet de Laure Manaudou. Le lendemain, dans les colonnes du Parisien, le quadruple champion du monde de natation est justement revenu sur l’influence de ses performances sportives sur son humeur, et donc sur son comportement envers ses proches. “Si je nage mal, je ne suis pas heureux, j’ai l’impression d’être horrible, et je suis horrible avec tout le monde”, explique-t-il. Et d’ajouter (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles