Hugo Boucheron et Matthieu Androdias devraient reprendre le deux de couple lors des Championnats d'Europe

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Matthieu Androdias et Hugo Boucheron. (J.-M. Hervio/L'Equipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Matthieu Androdias et Hugo Boucheron devraient entamer la saison en skiff, ne réintégrant leur double qu'en août lors des Championnats d'Europe.

Matthieu Boucheron et Hugo Boucheron en savent un peu plus sur leur saison 2022. Les champions olympiques du deux de couple ont fait le point dimanche avec leur entraîneur Alexis Besançon et le responsable de l'équipe de France, l'Allemand Jürgen Grobler.

Retardé dans sa préparation par une dépression, Boucheron a retrouvé cette semaine l'équipe de France lors d'un stage sur le bassin olympique de Vaires-sur-Marne. Il ne participera cependant pas le week-end prochain aux régates d'Essen (Allemagne) où son coéquipier Matthieu Androdias s'alignera en skiff. C'est d'ailleurs l'embarcation dans laquelle les deux hommes disputeront leurs premières régates, leurs retrouvailles en deux de couple n'étant prévues que pour les Championnats d'Europe de Munich (11-14 août).

Alexis Besançon,

« L'objectif, c'est de progresser le plus possible individuellement en se servant des Coupes du monde de Poznan et de Lucerne en skiff avant de revenir au double pour les Championnats d'Europe »

« L'objectif pour Matthieu et Hugo, explique Alexis Besançon, c'est de progresser le plus possible individuellement en se servant des Coupes du monde de Poznan (17-19 juin) et de Lucerne (8-10 juillet) en skiff avant de revenir au double pour les Championnats d'Europe afin de préparer les Championnats du monde (18-25 septembre à Racice, RTC). Nous restons évidemment prudents et proches des gars pour s'adapter au mieux en fonction du rythme de chacun. Il est par exemple possible que Matt fasse l'impasse de Poznan si besoin. Donc pas de plan sur la comète, on avance étape par étape pour respecter une jachère régénérante. »

Les deux hommes ont participé samedi matin à un test-handicap face aux autres embarcations tricolores. Il en ressort que, dans une embarcation qui ne leur est pas familière sur le plan international, les deux hommes paraissent moins compétitifs que plusieurs autres bateaux français, à commencer par le deux de couple des vice championnes Olympiques poids léger, Claire Bové et Laura Tarantola.

lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles