Hugo Lloris à propos des incidents en marge de Liverpool-Real : « Pas une bonne publicité pour la France »

Hugo Lloris, le gardien et capitaine des Bleus, est revenu, ce jeudi soir, à la veille de la réception du Danemark au Stade de France sur les violents incidents en marge de la finale de Ligue des champions.

« Vous allez affronter trois fois le Danemark dans les prochains mois. En quoi cette équipe va vous poser des problèmes ?
C'est l'un des derniers demi-finalistes de l'Euro, les joueurs se connaissent très bien. Il y a des éléments importants comme Eriksen, comme Kasper Schmeichel, j'en connais pas mal puisqu'ils évoluent en Premier League, c'est une équipe compétitive, ils peuvent jouer dans différents systèmes. C'est un adversaire intéressant. Les affronter deux fois avant le Mondial, c'est une bonne chose. Chaque match aura son importance.

Une réunion sur les droits d'image a eu lieu mercredi entre plusieurs joueurs et le président de la FFF Noël Le Graët. Quel bilan en faites-vous ?
Ça s'est très bien passé. Ça a fait beaucoup de bruit ces derniers mois, à mon sens un peu trop pour des choses assez simples. Les joueurs ont montré toujours beaucoup de respect pour les partenaires. Ce sera le cas également au mois de septembre. Il y avait des petits ajustements à faire. Les choses évolueront positivement. Il n'y a pas de souci à ce niveau-là.

lire aussi

Noël Le Graët et les avocats de Kylian Mbappé se sont rencontrés

Estimez-vous que ce rassemblement peut permettre à certains joueurs de gagner leur place pour la Coupe du monde ?
Oui effectivement, de jouer quatre matches en cette fin de saison, c'est quelque chose de nouveau. En peu de temps. Ce sera l'occasion de donner du temps à jeu à beaucoup de joueurs, c'est une bonne chose pour tout le monde. Les têtes sont fatiguées, les corps aussi. Mais c'est toujours bien de représenter l'équipe de France. À nous de réaliser de bons matches, en affichant tout ce qu'il faut en termes d'état d'esprit.

Qu'est-ce que change l'absence de Didier Deschamps (dont le père est décédé) ?
Ça a été une semaine particulière. Sur la préparation du match, les choses se sont très bien passées. On sent des joueurs à l'écoute. Guy (Stéphan) et le staff ont l'habitude de préparer. Il nous manque notre leader principal, Son absence sera assez particulière. On se doit de faire les choses le mieux possible. Réaliser un bon match. On a des ambitions dans cette compétition. Vis-à-vis du coach, il est important de lui montrer qu'il peut compter sur nous.

Hugo Lloris à propos d'Antoine Griezmann

« Ça arrive à tout le monde de connaître des hauts et des bas. On le sent heureux de retrouver les Bleus »

À quel point est-ce important de conserver ce titre en Ligue des nations ?
On essaie de se préparer, de se donner toutes les chances dans cette compétition, on est concentrés sur cette phase de poules, avec des adversaires de qualité comme le Danemark, la Croatie, l'Autriche, que l'on connaît moins. À six mois du Mondial, il n'y a rien de mieux que la compétition pour se jauger, pour créer une dynamique positive.

Quel regard portez-vous sur Antoine Griezmann, en difficulté dans son club ?
On parle d'Antoine, c'est une valeur sûre en EDF, c'est un leader. Ça arrive à tout le monde de connaître des hauts et des bas. On le sent heureux de retrouver les Bleus, avec cette envie de gagner.

Avez-vous une crainte par rapport au retour au Stade de France, une semaine après les évènements violents en marge de la finale de la Ligue des champions ?
De manière assez générale, sur ce qu'on a pu voir en France ce n'est pas une bonne publicité, pour notre pays et pour le foot français. J'espère que cela sera solutionné. Ce n'est pas ça qu'on veut voir comme spectacle. On aime quand nos proches, nos familles sont en sécurité. J'espère que tout se solutionnera.

lire aussi

Les déclarations à retenir des auditions de Gérald Darmanin et Amélie Oudéa-Castéra

Que pensez-vous du retour en forme de Christian Eriksen ?
Je n'ai pas suivi tous ses matches avec Brentford. Quand on a joué contre lui, il m'a impressionné. Il est revenu à son meilleur niveau. Il sera très motivé pour nous battre.

Avec Kylian Mbappé, Karim Benzema et Antoine Griezmann, les Bleus visent-ils une troisième étoile ?
On a le potentiel, oui. Mais le foot, c'est une question d'équilibre, on ne peut pas uniquement se reposer sur nos talents offensifs. Forcément, quand on a ces trois joueurs de cette dimension... Vaut mieux les avoir dans notre camp. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles