Humeur - À revoir

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'humeur du jour.Tu n'es pas très rediffusions. Sauf de Dirty Dancing. Et de Top Gun. On est cinéphile ou on ne l'est pas. Revoir un match dix ans après t'est aussi palpitant que revoir Usual Suspects. Tu sais qui est Keyser Söze, les poteaux restent carrés, Schumacher reste un assassin, Boli reste un héros, Zidane un superhéros. En matière de suspens, à côté, l'âne Trotro c'est Seven. Et côté hystérie joyeuse, y'a beau renifler toutes les madeleines du monde, ça ne se revit pas. L'émotion, elle est sertie dans cette soirée-là, dans ce 26 mai-là, dans cette 44e minute-là, dans ce tapis blanc-là où s'étaient écrasées des larmes pleines de joie et de mascara. On peut même être très déçu. C'est comme revoir un ex. La production de phényléthylamine (la molécule de l'amour) interrompue, il y a des risques de trouver qu'il a pris un coup de pelle et qu'il est con comme un tambourin. Alors, quand ta mère a lancé, « je regarderais bien la rétrospective de Canal sur l'ASM 2010 », tu étais consternée.La redif, c'est la santéTu as pris ton téléphone, ouvert Candy Crush (on a dit qu'au bout de 42 jours de confinement, on ne jugeait ni les cheveux ni les occupations) et dégommé des petits bonbons en jetant un oeil exaspéré à la télé. Puis un oeil agacé. Puis un oeil indifférent. Puis un oeil moins indifférent. Puis ton deuxième oeil a rejoint le premier, ton téléphone s'est éteint, ton inquiétude s'est allumée : à Saint-Etienne, dans l'antre du Sphinx à jamais silencieux, Clermont se fait rattraper par Toulon et toi tu te fais tellement attraper par la demi-finale du Top 14 2009-2010 que t'as le ventre qui se noue. Tu le sais, pourtant, que tes gentils gagnent à la fin. Que drop d'extraterrestre de Brock James, que retour d'extraterrestre de Gonzalo Canale, que pack d'extraterrestres, que finale, que Brennus, que Jaude toute jaune. Tu le sais, tu l'as déjà vécu, c'est l'âne Trotro, c'est pas Seven, c'est rien que de la rediffusion et tu n'es pas très rediffusion, sauf de Dirty Dancing et de Top Gun. Ou alors, pour les matches d'anthologie, il n'y a pas de date de péremption. Ou alors, en ces temps où le sport n'est qu'au passé, la redif, c'est la santé. Allez, faites attention à la vôtre.